Brèves

The compliment project : Installons des « petites annonces » de compliments partout dans la ville

Que ce soit chez votre boulanger, à l’arrêt de bus ou dans n’importe quelle boutique… vous avez forcément déjà du tomber sur ce système de petites-annonces très pratique, représenté sur une affichette munie de petites bandelettes de papier à découper facilement et à emporter avec soi, sans avoir à sorti un stylo pour noter un numéro de téléphone…
 
Et bien ces derniers jours, Anna Sergeeva, une jeune femme de 26 ans vivant à San Francisco, en a déposé un peu partout dans les rues de San Francisco. Non pas parce qu’elle propose à ses voisins de garder leur chat, ou de donner des cours de mathématiques à leurs enfants, mais pour leur distribuer des compliments !
 

En effet, suite à l’élection de Donald Trump et pour éviter toute propagation de manifestations violentes, la jeune artiste a souhaité apporter un peu de gentillesse au monde qui l’entoure en installant un peu partout des compliments à détacher et surtout à partager à son voisin. Son projet qui s’intitule The Compliment Projet propose donc à chacun de détacher des petites bandelettes et de les offrire à des inconnus dans la rue…
 
 
 

On a adoré, alors aidez-nous maintenant à amplifier le mouvement en France!

 
Chez Lumières de la ville, puisqu’on a adoré le concept, on en a déposé aussi à notre tour !
 
Cliquez donc sur ce lien pour télécharger les affichettes, pour que vous puissiez les imprimer et les coller un peu partout autour de vous ! #thecomplimentproject
 
 

En attendant, voici les premières photos!

 

15203392_1184655991625963_3006582623360019451_n
 

img_6301
 

img_6323
 

img_6326
 

img_6325
 
 
 

Et voici celles de Anna Sergeeva :
 

the-compliment-project-6
 

the-compliment-project-7
 

the-compliment-project-1
 

the-compliment-project-2
 

 
 
 

Vos commentaires

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.