Portfolios

En image: L’apartheid spatiale en Afrique du Sud

Le Cap, « ville mère » du continent africain, empire de la ségrégation raciale, « lavée » par l’arrivée au pouvoir de Nelson Mandela. Voici celle que Johnny Miller a photographié à l’aide de drones. Mais pas n’importe quel Cap Town. Celle de la fracture, de la limite, de l’entre-deux. Ses photographies représentent la discontinuité des territoires du golf, l’apartheid spatiale.
 
« Les routes, les rivières, les zones tampons et d’autres obstacles ont servi à maintenir les gens à distance. Vingt-deux ans après la chute de l’apartheid, nombre de ces obstacles, ainsi que les inégalités qu’ils ont engendré, existent encore » explique le photographe.
 
En effet, l’idéologie de ségrégation est inscrite dans la morphologie de la ville.
La ville-mère des premiers colons blancs incarne dans leur paysage mental le symbole de leur établissement sur le continent africain. Elle est aussi le siège de l’adoption des lois relatives à l’apartheid. Pour la population noire, Cape Town conserve le goût de l’oppression.
 
Le première « ville raciale », Nbadeni, a été formée en 1901, suite à une épidémie de peste. La politique hygiéniste sert alors de prétexte à poser les jalons de la « pigmentocratie ».
L’identité urbaine africaine en Afrique du Sud, dès lors étroitement associée à une morphologie spatiale, tient place dès la seconde Guerre mondiale à Cape Town dans des « townships ».
Habitations en marge du centre ville, espace clôturés, baraquements, absence de droits fonciers, harcèlement policier en sont les marqueurs.
 
Township, baraquements et appartements si petits qu’on les appelle « matchboxes » existent encore: la preuve en images!
 
CAP TOWN:
 

Vukuzenzele:Sweet Home © Johnny Miller

 
Nomzamo:Lwandle ©Johnny Miller

 
Masiphumelele:Lake Michelle ©Johnny Miller

 
Manenberg:Phola Park ©Johnny Miller

 
Johnny Miller:Millefoto:Rex:Shutterstock
Hout Bay/Imizamo Yethu ©Johnny Miller

 

ET D’AUTRES VILLES D’AFRIQUE DU SUD:
JOHANNESBURG
 
Vusimuzi:Mooifontein Cemetery, Johannesburg

Vusimuzi:Mooifontein Cemetery ©Johnny Miller

 
Sandton:Alexandra ©Johnny Miller

 
Kya Sands:Bloubosrand ©Johnny Miller

 
DURBAN
 
Papwa Sewgolum:Golf Course ©Johnny Miller

 

Plus de photos le la série Unequal Scenes ici
 
Pour aller plus loin, lisez Le Cap, ville sud-africaine; ville blanche, vies noires
par Myriam Houssay-Holzschuch
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.