Brèves

Bruges se dote d’un pipeline pour transporter… la bière

Dans la « Venise du Nord », dont le centre historique est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, la brasserie de Halve Maan, vieille de 5 siècles, a entamé le chantier d’installation d’un pipeline pour transporter sa bière vers l’usine d’embouteillage et éviter ainsi de déménager.


 
Bruges_Grote_Markt_copy
Source: no-blabla.fr

 
Menacée par le trafic qu’elle engendre entre le centre historique et une zone industrielle (500 camions/an acheminent la bière de la brasserie vers l’usine d’embouteillage), l’une des plus anciennes brasseries de la ville a trouvé une alternative originale à sa délocalisation hors des murs de la cité flamande.
 
L’installation d’un pipeline pour transporter le doux nectar sous les pavés de la ville devrait permettre de remplir 12.000 bouteilles par heure tout en assurant le maintien d’une activité traditionnelle en centre ville. « Si nous ne faisons pas en sorte de maintenir ce genre d’activité en centre-ville, nous risquons de le tuer » confie le maire de Bruges au journal The Guardian.
 
Grace à une opération de crowdfunding et à la récolte de 4 millions d’euros, la bière de Halve Maan pourra donc continuer à porter le label « brassée à Bruges ». « La bière trappiste ne serait plus si elle n’était pas brassée à l’abbaye ni le champagne s’il n’était produit dans cette région. Pour moi, le patrimoine de l’Unesco ne concerne pas seulement les briques et l’aspect matériel de la ville. Une brasserie fait partie de son patrimoine immatériel » soutient le directeur de la brasserie.
 

Ca se défend, pour éviter la muséification des villes touristiques!
 


 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.