Brèves

Zurich: Le pavillon flottant, espace de réflexion central de la biennale Manifesta 11

Intitulée le «pavillon de réflexions», cette plateforme flottante trône au « coeur » du lac Zurich et de la biennale d’art Manifesta.


 
Source: m11.manifesta.org

 
Après être passée par Rotterdam, Luxembourg, Ljubljana, Francfort-sur-le-Main, Donostia/Saint-Sébastien, Trentin-Tyrol du Sud, Murcie, Genk et enfin à Saint-Pétersbourg, l’exposition itinérante pose pour sa 11° édition ses valises à Zurich du 11 juin au 18 septembre 2016. Au coeur des échanges culturels destinés à explorer le territoire psychologique et géographique de l’Europe siège le «pavillon de réflexions», entre piscine à ciel ouvert et cinéma en plein air.
 
Tout de bois conçu, il offre un espace de dialogue et de réflexion entre ville et liquide. Le jour, le pavillon fonctionne comme une « île urbaine », tandis que la nuit le transforme en outil de retransmission. Pour le réaliser, le studio tom emerson a répondu à l’appel de Christian Jankowski, le commissaire de la biennale, préconisant la création d’un espace mutant. Le jour, les gradins servent d’espace public à la fosse de baignade tandis que la nuit tombée ils servent à accueillir les spectateurs. Autour un bar propose des boissons et des collations.
 
© ETH- studio emerson

 
manifesta-11-pavillon-of-reflections-ETH-zurich-studio-tom-emerson-designboom-08
© Wolfgang Träger

 
manifesta-11-pavillon-of-reflections-ETH-zurich-studio-tom-emerson-designboom-09
© Wolfgang Träger

 
Nous on veut la même chose sur la Seine, la Garonne ou la Saône!
 
 
 

 

 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.