Portfolios

Diaporama : Hommage aux « Gardiens des temples urbains » par Vladimir Antaki

The Guardians

 
gardiansVladimir Antaki est un photographe et artiste libanais installé au Canada. Dans un projet nommé « The Gardians », il présente à travers une série de portait plus d’une centaine de personnes devant leur lieu de travail.

 
Comme il l’explique sur
son site, le projet « The Gardians » est né de son désir de documenter et de rendre hommage à ces personnes, ces «gardiens de temples urbains» que nous rencontrons tous les jours sans vraiment les remarquer. Selon lui, les gens font moins en moins attention à leur environnement. Toujours pressés, ils ne prennent pas le temps de partager des instants avec les autres. Pourtant, la « modernisation » de la société met en péril la survie de ces petits commerces qui, un jour peut être, ne feront plus partie de l’environnement urbain. Ceci est une des raisons qui a poussé le photographe à documenter ces «gardiens».
 
Comme l’a dit l’architecte Roland Castro lors de la conférence « Le Corbusier n’a pas rencontré Freud » menée à l’Université de Princeton en 93: « Vous avez une vraie ville, s’il y a des prostituées, des homosexuels et des marchands de timbres. »
La ville, faite de pressés et d’immobiles, de visibles et d’invisibles, de rutilant et de décrépit… tire sa richesse de son métissage.
 
Ainsi voici donc ces « Gardiens des temples urbains », piliers silencieux de nos villes.

 
The Guardians

 
The Guardians

 
The Guardians

 
The Guardians

 
The Guardians

 
The Guardians

 
The Guardians

 
The Guardians

 
The Guardians

 
The Guardians

 
The Guardians

 
The Guardians

 
The Guardians

 
The Guardians: Tim

 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.