Brèves

Japon : Zéro déchet pour la ville de Shikoku

Article paru sur Le Figaro sous le titre original: « Objectif zéro déchet pour la ville de Shikoku au Japon« , par Yu Fujinami
 
 

En 2014, Kamikatsu a atteint un taux de recyclage de 77,2%, quatre fois plus que la moyenne nationale à 20,6%.


 
XVMa06343e4-3890-11e6-9328-c1b9484a68dc
Akira Sakano, directrice de l’Académie Zéro Déchets est prête à enclencher la vitesse supérieure
© Yu Fujinami/The Asahi Shimbun

 

Kamikatsu (préfecture de Tokushima) est un modèle dans le recyclage. Cette petite ville de montagne située sur l’île de Shikoku s’est révélée si efficace qu’il y a davantage par an de visiteurs en quête d’astuces sur la réduction des déchets que d’habitants.
 
Les 1700 habitants et commerces de Kamikatsu ont joint leurs efforts pour atteindre l’objectif municipal du zéro déchet d’ici 2020. La démarche a vu le jour en 2003, après des inquiétudes sur l’empoisonnement à la dioxine. En 2014, Kamikatsu a atteint un taux de recyclage de 77,2%, quatre fois plus que la moyenne nationale à 20,6%.
 
Près de 2500 visiteurs annuels, japonais comme étrangers, viennent y chercher des conseils et techniques concernant la réduction des détritus. Le projet de recyclage de Kamikatsu repose autour de son unique site de collecte d’ordures, la «Station Gomi» (Station d’Ordures), dirigée par l’Académie Zéro Déchet, une organisation à but non lucratif commissionnée par la ville.
 
Les résidents apportent leurs déchets ménagers au site ouvert tous les jours de 7h30 à 14 heures, sauf les jours fériés. Des conteneurs différents par catégorie: les cannettes en aluminium sont séparées de celles en acier, les bouchons de bouteille en plastique dissociés des bouchons métalliques. Ce qu’il adviendra des déchets recyclés et la valeur de la matière à la revente y est indiqué. Les baguettes de bois seront recyclées en pâte à papier, les cannettes en aluminium seront vendues 155 Yen (1,46$ / 1,29€) par kilogramme.
 
Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.