Brèves

Un hôtel flottant sur la Seine

Article publié sur L’usine nouvelle sous le titre original: Un premier hôtel flottant made in France sur les quais de Seine à Paris, par Pierre Monnier
 

© OFF Paris Seine

 

Installé depuis le mois de novembre 2015 sur le quai Austerlitz, à Paris, le premier hôtel flottant made in France vient d’ouvrir ses portes. Mais avant de prendre place au bord de la Seine, le navire a dû remonter la Seine depuis son port de fabrication, Dieppe.


 
Lorsque la mairie de Paris a lancé un appel à projet pour animer les bords de Seine, en 2013, elle ne s’attendait pas à recevoir un tel dossier. Christophe Gallineau, à la tête de Citysurfing, imagine avec l’architecte et président de Seine Design, Gérard Ronzatti, le concept d’un hôtel flottant. Cette idée, jamais réalisée en France, séduit la mairie qui sélectionne le projet.
 
 

Une construction 100% françaises


 
Après une année de développement, notamment pour assurer une stabilité maximale au bateau de 80 mètres de long et 18 mètres de large, la construction est confiée à un ensemble d’entreprises françaises. Une volonté partagée par les deux hommes à la tête du projet. « Sur chacun de nos bâtiments, nous travaillons avec des entreprises locales », explique l’architecte Gérard Ronzatti. « Nous avons repensé la supply chain, afin de trouver des collaborateurs principalement situés près de la Seine », ajoute Christophe Gallineau.
 
Les chantiers normands MIM (Manche Industrie Marine) ont débuté les travaux à Dieppe (Seine-Maritime) au début 2015. « Au-delà de proposer la meilleure offre, MIM était l’un des seuls à pouvoir fabriquer une telle structure dans la Vallée de la Seine », précise le président de Citysurfing. Sur place, une trentaine de personnes ont été exclusivement dédiées à la construction des deux coques du « Off Paris Seine ». Il aura fallu 2 500 heures de travail pour terminer la structure de l’hôtel flottant.

 
Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.