Portfolios

De la tendresse du béton, dans les photographies de Ward Roberts

La série « courts » de Ward Roberts est un hommage à Hong Kong. Elle dresse un portrait romantique et pastel de terrains de sport vidés de toute âme.
 
Son enfance passée à Hong Kong lui a appris combien la jeunesse est capable de transcender la langue et combien les contradictions peuvent être fertiles, déclare le photographe sur son site. Cette ôde aux souvenirs, il l’a construite au travers d’une série de photographies où la douceur des teintes et de la géométrie effacent l’idée préconçue des étendues de béton.
 
Nostalgie de la lumière, nostalgie de la couleur.
Ward Roberts « donne vie à l’espace de la photographie et photographie les espaces de vie ».
 
Les scènes apaisées qu’il capture se déclinent en deux séries, de Hong Kong, aux Bermudes, en passant par Hawaï, New York et Melbourne. Alors jetez un oeil par ici: courts 01 et courts 02
 
court14-5e5c7a2b9891298112ea1d7fdf8edf39
 
court10-4550d7c80c77bd5d75dc12dcd595b9b1
 
court13-431c75caf5482227e9e91af692baa168
 
court16-4c394601d946cb74b4eb289dc2fac4e3
 
court8-0d82c58121cd691ebbf02f7abde9570a
 
court4-11aa179409027fed78ff65b0338523a3
 
court17-4f8a4ac3d9e701cf025dcc7e40916664
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.