Portfolios

Tour du monde des plus beaux stades de foot

Le coup d’envoi de l’Euro c’est ce soir, avec l’affrontement de France-Roumanie au stade de Saint-Denis.
 
Les stades ne sont pas simplement le lieu de rassemblement des supporters, ils sont aussi le reflet de la puissance économique de chaque club. Cette puissance a de plus en plus tendance à se refléter dans l’architecture novatrice de leur construction.
 
Une bonne occasion pour faire le tour du monde des plus beaux stades
 

L’Arena Amazônia à Manaus au Brésil

 
1566721_full-lnd

 
L’Arena Amazônia, situé dans la plus grande ville d’Amazonie, possède une structure en métal rappelant les paniers de paille typiques de la région. La construction écologique prévoit de récupérer l’eau de pluie pour les installations sanitaires ou pour arroser la pelouse. Le soleil est utilisé pour produire une énergie renouvelable. Enfin, des murs végétaux apparaissent pour éviter les pertes d’énergie et pour contrôler la température à l’intérieur du stade.

 
 

L’Allianz Arena à Munich

 
Allianz-Arena

 
L’architecture de la façade de l’Allianz Arena qui accueille le Bayern de Munich est particulière. 3000 coussins d’airs gonflés par de l’air sous pression s’illumine de couleurs différentes en fonction des matchs que l’enceinte accueille. En l’occurrence c’est en blanc pour les matchs internationaux et en rouge pour ceux du Bayern.

 
 

Le Stade national de Pékin

 
Beijing-National-Stadium

 
Le stade national de Pékin, également surnommé le « Nid d’oiseau », a beaucoup fait parler de lui en 2008 à l’occasion des Jeux olympiques de Pékin. Il y accueillait les épreuves d’athlétisme. Abritant notamment 140 suites de luxe et 11 000 sièges temporaires, il a été conçu par l’agence d’architecture Herzog & de Meuron.

 
 

Le stade Nou Mestalla de Valence

 
Nou-Mestalla

 
Le nouveau stade de Valence a subi la crise espagnole. Ce stade ultra moderne d’une capacité initiale de 75.000 places a été réduit à 60.000 places. L’architecte chargé du projet, Mark Fenwick, spécialisé dans le domaine des infrastructures sportives, est aussi responsable de plusieurs projets en vue de la Coupe du Monde qatari de 2022.

 
 

Le Stade Bernabeau à Madrid

 
20140131_172043_stadium

 
Le cabinet d’architecture L35 a remporté le projet de rénovation du stade Santiago Bernabéu à Madrid. A cette occasion ils ont conçu ne nouvelle peau pour l’infrastructure, « dotée d’un design avant-gardiste, qui suppose une modification radicale de sa physionomie, outre le fait que toutes les places devaient être couvertes ».

 
 

L’Allianz Parque de Palmeiras au Brésil

 

1-Allianz-Parque-Palmeiras

 

Construit sur les restes d’un ancien gymnase, ce stade de 45.000 place accueille des restaurants, boutiques et suites de luxe. Il comprend quatre étages desservis par trois ascenseurs. 1er étage a une capacité de 1.500 spectateurs et le lieu accueille des rencontres de basket, de volley et de futsal. Un complexe dédié au tennis a également été construit. Le toit a été emménagé avec une fausse pelouse.

 
 

Stade Olympique de Bakou en Azerbaïdjan

 
04

 
Ce stade compte 65 000 places. Un écrin 5 étoiles du sport sur le sol de l’ancienne République de l’URSS.

 
 

Le Doha port Stadium au Qatar

 
1272-ASP_WM2022

 

Situé au bord du Golfe du Persique, au Qatar, ce stade sera l’une des futures enceintes qui accueilleront la Coupe du Monde 2022. Il comptera 45 000 places et devrait être livré pour 2019-2020.

 
 

Le stade Matmut Atlantique de Bordeaux-Lac


 

les-images-soulignent-la-finesse-et-l-elegance-de-la_2749797_800x400
 
Un nid à Pékin, une bouée à Munich, la forêt des Landes à Bordeaux… Les stades de foot conçus par les architectes Herzog et de Meuron allient esthétique et performance technique.
Inauguré en mai 2015, le tout jeune stade peut accueillir 42 000 supporters. Chose surprenante, son plan ne suit pas le tracé elliptique habituel, mais s’inscrit dans un rectangle afin de mieux s’intégrer à la trame orthogonale des bocages et du parc d’exposition qu’il jouxte.

 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.