Portraits

Les rencontres #Street-artistiques de Miss Acacia : L’hommage aux femmes de Lady JDay

Couv Lady JDay

 

Mes derniers portraits ont été consacrés à des artistes masculins. Le hasard des rencontres ou des disponibilités des artistes… Il était grand temps que je revienne vers une artiste féminine. Celle que je vais vous présenter aujourd’hui est une toute jeune artiste française et s’appelle Lady JDay.

 

Le pseudo de Lady JDay est, au départ, une transformation de ses initiales (J.D. pour Juliette Delorme). Mais c’est aussi l’envie d’exprimer son amour de l’Art et son engagement. C’est pourquoi les a transformées en JDay en référence au « D-Day » anglais, le grand jour du débarquement. Ainsi, elle rend compte de son investissement complet dans l’art, qu’elle compare à un « débarquement ».

 

« L’engagement, c’est pour moi une nécessité, une façon de fonctionner et ma pratique artistique, la peinture, s’en ressent. »

 

L’Art, passionnément


 

Grâce à sa famille, Lady JDay baigne dans l’art et la culture depuis son plus jeune âge et très jeune elle a ressenti le besoin de s’exprimer à travers la création. Très vite le dessin devient vital à son équilibre.

 

Cette passion la mène vers des études artistiques, un bac littéraire option arts plastiques puis inscription aux Beaux-Arts de Bordeaux. Elle y a fait de belles découvertes dans le domaine de la photo ou de la vidéo. Un peu moins dans la peinture. Elle donc décider d’arrêter ses études pour le moment et de suivre sa propre voie artistique, son inspiration venant de ses voyages, ses lectures ou encore ses rencontres.

 

Parmi ses influences il y a le hip-hop. C’est par cet univers artistique qu’elle est venue à la rue. La rue dégage une énergie qui l’a toujours inspirée et c’est une manière de partager son art de manière plus universelle. Aujourd’hui, elle a la chance de collaborer avec des artistes du monde entier, d’exposer et de participer à des festivals à l’échelle internationale. Cela lui permet de continuer à nourrir son inspiration.

 

La rue, source d’inspiration


 
Pour Lady JDay la rue est un espace d’inspiration, c’est un lieu ou tout commence, un lieu de renouveau et de vie, un espace de rencontre et d’action. Intervenir dans la rue, peindre, graffer, poser des affiches, c’est permettre à tous les passants d’être sensibilisés par l’art et de s’en emparer.

 

Cela permet de communiquer avec les autres, soit au moment où on réalise les œuvres, lorsque les gens commentent ce que l’artiste est entrain de faire ou lui posent des questions. Soit parce que l’œuvre réalisée reste un certain temps dans la rue. Et, même une fois que l’artiste n’est plus là, elle va provoquer des réactions, susciter le dialogue ou la réflexion chez les passants.

 

Pour réaliser ses oeuvres elle utilise essentiellement de la peinture acrylique, de l’encre, des poscas et des sprays, et depuis peu je m’essaye au collage… Mais elle ne veut pas se limiter à un matériel précis car elle aime garder de la liberté dans la façon de créer.

 

Peindre en hommage aux femmes

 

Ses sources d’inspirations sont multiples. Elle aime le style graphique du pop-art avec Andy Warhol, Roy Lichtenstein ou Keith Harring  et le streetart avec des artistes comme Ernest Pignon Ernest, Basquiat, Banksy, Speedy Graphito ou Jef Aérosol.

 

Elle a également été influencée par des artistes engagées et féministes telles que les Guerillas Girls, des artistes new-yorkaises qui se battent pour la place des femmes et de la représentation des femmes de couleurs dans l’art et dans le monde.

 

Les œuvres qu’elle peint sont des hommages aux femmes libres, engagées, fortes, pleine d’humanité, de passion, de rage de vaincre.

 

Lady JDay représente des femmes qui l’inspirent parce qu’elles ont un impact positif sur le monde. Elle souhaite que ses tableaux reflètent ces valeurs d’égalité, d’humanité, de force et d’engagement.

 

« Je peins des femmes qui ont la rage au cœur, la rage de vivre, la rage de vaincre »

 

Pour l’artiste Lady Jday, l’engagement est une nécessité et une façon de fonctionner. Ca se ressent dans sa peinture à travers laquelle, elle défend la cause des femmes. C’est pour elle une ligne de vie qui se traduit dans les portraits féminins qu’elle exécute.

 

Les couleurs de ses œuvres sont à l’image des femmes qu’elle peint : vives et éclatantes. Elle aime les rouges explosifs comme le désir, les roses poussés jusqu’à l’outrance, les jaunes et bleus qui flamboient. En opposition et en contraste, elle utilise des couleurs beaucoup plus sombres, spécifiquement le noir. C’est une façon pour elle de rappeler combien la vie des femmes peut être difficile : confrontées aux violences en tout genre, celles exercées par les hommes et d’une manière plus générale, par la société qui les relègue trop au second plan voire les fait taire en dépit de leur rôle et de leur incontournable contribution dans la société.

 

Pour aller au-delà des mots et vous donner à voir les œuvres de Lady JDay, voici quelques photos. Vous pouvez aussi retrouver son travail sur son site.

 

diasporas

 

dubai1-couv

 

ely

 

emmawatson

 

marianne

 

mia

 

playmeimyours

 

popart

 

rosie

 

toiles
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.