Brèves

Wespot, l’appli qui accompagne la pratique du sport en ville

Vous êtes fan de parkour ou de street workout? Cette appli est pour vous!
Wespot repère pour vous les espaces urbains les plus propices à ce sport. Murets, poteaux, escaliers, et autres zones aménagées à cet effet sont ainsi géolocalisées, vous invitant à les tester.


 
Capture d’écran 2016-05-25 à 15.03.48
 
Si vous ne connaissez pas cette pratique sportive, un petit rappel s’impose:
 
Originaire du milieu carcéral, le Street Workout repose sur le simple poids du corps comme facteur de développement musculaire. En s’exportant hors des murs des prisons, cette pratique s’est basée sur l’utilisation du mobilier urbain comme support de pompes ou de tractions. Du parcours de santé à l’aire de jeux pour enfants en passant par les bancs, les poteaux, les panneaux, les murs et autres « accessoires » du décor urbain… tout est prétexte à l’exercice physique.
 
C’est aux États-Unis et dans les pays d’Europe de l’Est que les corps dénudés et musclés ont d’abord envahi les rues. On peut supposer que la gratuité de ce sport dans les anciens pays de l’Union Soviétique et les banlieues américaines ainsi que son lien avec la gymnastique et la musculation, très appréciées dans ces pays, sont à l’origine de son apparition. Si certains utilisent seulement ce sport pour entretenir leurs corps, d’autres l’exploitent à la manière du hip-hop, comme un jeu performatif entre équipes où la compétition prend la forme de figues acrobatiques. Petit à petit, l’institutionnalisation de ce sport fait émerger des structures dédiées dans le paysage urbain.
 
Ce sport démocratique et populaire a fait émerger de nombreuses « machines à sueur » disposées de ci, de là dans les villes. Alors n’attendez plus, et dites vous que pour une fois, votre téléphone vous fera perdre des calories!
 


 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.