Portfolios

En images : De l’importance de la surface des villes ; un regard japonais

Celui qui n’a pas lu L’éloge de l’ombre, un essai sur l’esthétique japonaise de l’auteur Jun’ichirō Tanizaki, pourrait bien comprendre sa teneur en voyant ces photographies.
 
Dans ce court récit, l’écrivain défend une esthétique de l’ombre, capable de sublimer plutôt que de dissimuler. Des lueurs vacillantes et frêles de bougies, aux maquillages des femmes, en passant par la laque recouvrant la vaisselle, l’éclairage est absorbé ou reflété, de manière à ce que l’image n’apparaisse jamais uniformément dévoilée. Tandis que des pans visuels se dérobent, l’esprit fantasme et invente pour recomposer l’ensemble.
 
De la même manière, le photographe japonais Hiroharu Matsumoto s’appuie sur les surfaces cirées, striées, carroyées ou lustrées pour révéler la texture de la ville. Les jeux d’ombres et de lumières, traités avec une esthétique raffinée, subliment la matière urbaine qui semble alors plus relever du songe que de la réalité.
 
Admirez !
 
6b158c_9ae72a55853d4fc88a7256952901bdb8
 
6b158c_8f1dce2155144072a92495e333b765d0
 

6b158c_d37529cc96d3488cb26aee158e15c02d

 
6b158c_d9196b7b71be495abadc004c6ddae8ee
 
6b158c_fdd101e45c68448d8010f8fcb3ec40c6
 
6b158c_dbb87f8574644daeb1ba0975c5d18ce8
 

6b158c_8a1e676dd0e046f98d56daa0ecb927d4
 
6b158c_86173e5036b140f9b3126c9ce0aa81b2
 
6b158c_317c9c33caf543e0ac6ce19f6e757263
 
6b158c_57f8b0bf89b94de9acc2473225ed203e
 
6b158c_0a5ae22f7f574b48a0d047134dbba642
 

6b158c_f017cb8a3adf493c9b2e982ff6aa6f7e
 
6b158c_cd1e5f8c282942959eab8b50798eb71d
 

6b158c_aade9f5e8513459bb2bb71bc1a83fcf5
 
6b158c_67480414c1034a92b77372a5b1af4e48
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.