Brèves

Des maisons comme des bouchons

Le fantasme de la vie sur l’eau est un grand classique. Après la célèbre Lilypad de Vincent Callebaud et les villes en forme de Raie manta ou de calamars géants de Jacques Rougerie, voici venu le temps d’UFO, un Objet flottant non identifié (Unidentified Floating Object).


 
jet capsule
Source: radio-monaco

 
Changeons d’échelle et passons de la ville voguante à la maison flottante. Certes ces dernières existent déjà, mais les « maisons amphibies » de l’architecte néerlandais Koen Olthuis (du cabinet WaterStudio) ne font que fluctuer de haut en bas au rythme des marées.
 
Et si plutôt sans réels ports d’attache, en perpétuel mouvement et libre de changer de paysage de jour en jour, nous habitions des bateaux ?
 

Pour 200 000 E, la société italienne d’engins nautiques Jet Capsule pourrait bien réaliser ce rêve fou. Faudrait-il encore qu’elle puisse récolter les fonds nécessaires au prototypage d’une de ces maisons.
 

Quoi qu’il en soit, cet habitat itinérant serait évidemment éco-responsable puisque panneaux photovoltaïques et éoliennes lui fourniraient l’énergie nécessaire pour avancer à une vitesse de croisière de 6,5 kilomètres/heure (à peu près la vitesse d’une péniche). De plus, l’eau potable proviendrait d’un système de filtrage d’eau de pluie. Le tout, pour bénéficier d’une environnement ultra-cosy, où chambres et salle de bain immergées vous offrirait par la fenêtre le spectacle de la vie aquatique.
 
 

Pour aller plus loin lisez notre arcticle : Face à la menace de l’eau, l’habitat revisité
Ainsi que Quand la ville se fabrique dans le déplacement

 
15086804

Source: radio-monaco

 
12963571_869548576489478_7020576105981512648_n
Source: radio-monaco

 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.