Brèves

Avec Play Groues, l’EPADESA donne le coup d’envoi pour « Réinventer La Défense »

Capture-d’écran-2016-04-25-à-18.36.59

L’Établissement public d’aménagement de la Défense Seine Arche (EPADESA) et la ville de Nanterre ont annoncé le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour réaménager le quartier des Groues.
Le « onzième quartier de Nanterre » devrait ainsi se refaire une jeunesse. Au programme: fabrique de projets urbains, expérimentations, mixité, évènements culturels et construction de 150 000 mètres carrés de bureaux et de logements à l’horizon 2020.

Avec ses 47 hectares de friche ferroviaire, le quartier des Groues possède un patrimoine industriel au potentiel de reconversion indéniable et un coeur économique encore battant. Ce territoire, situé à la frontière du premier quartier d’affaires européen et du pôle universitaire de Nanterre occupe une position stratégique pour assurer la rencontre de ces deux mondes. Bientôt desservi par la ligne 15 du Métro Grand Paris et le prolongement ouest du RER E, il devra servir de levier à la revivification du territoire « de la France qui travaille ». En accueillant des projets favorisant la mixité sociale et fonctionnelle, le quartier des Groues permettra au quartier de la Défense de s’ouvrir à de nouveaux usages.

Sans titre-2

Le projet de requalification du quartier des Groues. Images : EPADESA
 

Animer avant d’édifier

Avant même que la phase de « construction » ne soit entamée, la « préfiguration » de la mutation du quartier doit être esquissée. En faisant pénétrer les Groues dans l’esprit des grands-parisiens comme une destination attractive, ce territoire pourra commencer à être habité avant même que les nouveaux logements n’aient émergé.

La mobilisation du patrimoine immobilier déjà existant, l’action de favoriser des interventions dans l’espace public et l’activation des pieds d’immeubles à la lisière du public et du privé, ont vocation à lancer le « Cœur des Groues » avant le grand réveil. L’appel à manifestation de cette première phase de transformation incite au traitement de thématiques telles que: Bien-être et nature en ville, Habiter demain, Travailler demain, Environnement et économie circulaire, Animation des interface entre domaine privé et public, Accompagnement des phases de chantier et Rayonnement métropolitain.

 

Mobiliser des équipes pluridisciplinaires pour « réinventer » La Défense

 

 

Autrement dit, ce sont donc des fab labs, des espaces de coworking, des starts-up, des ateliers d’artistes, des fermes urbaines, des commerces de proximité et bien d’autres fabriques d’urbanité qui sont attendus, comme réponses à cet appel à projet innovant…

Loin de devenir une extension du quartier d’affaires, « l’arrière-cour de La Défense » en deviendra son poumon. Non plus simple lieu de passage et de résidence, mais destination culturelle et espace de vie, le nouveau quartier, décloisonné et éclectique accueillera un vivier d’énergies créatives avant de proposer une offre de logements, d’activités économiques, d’équipements et de services. A l’horizon 2020 sont en effet prévus: 340 000 m² de logements dont 30 % de logements sociaux, 20 % de logements intermédiaires et 50 % de logements en accession à la propriété, 230 000 m² de bureaux, et 60 000 m² de commerces, activités, services et équipements.

Le quartier des Groues, jusqu’ici en marge des projets d’aménagement dessinés pour Seine-Arche et La Défense, s’extrait de la puissance publique pour s’édifier dans la collaboration, la mixité des projets et la synergie créative.

La prise en compte du patrimoine industriel, du génie des lieux, de l’identité paysagère et le refus de la table rase sont les mots d’ordre de la renaissance urbaine de ces 76 ha jusqu’ici lourdement enclavés et jouant bientôt le rôle de « liant territorial » hautement connecté.

Les candidatures à « Play Groues » sont ouvertes jusqu’au 27 juin 2016 !

Pour en savoir plus sur cet appel à manifestation d’intérêt (AMI), n’hésitez pas à faire un tour sur le site dédié, en cliquant ici

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.