Portraits

La Méditerranée entre Marseille, Beyrouth et Tel Aviv

Article paru sur The Creators Project sous le titre original: Marseille, Beyrouth ou Tel Aviv, par Marie Fantozzi

 
66a4bec6a90c148daeff484bc2afb3ea

Toutes les photos, tirées de la série Balnearios Plus Ultra, sont publiées avec l’aimable autorisation de Céline Villegas.

 

Née dans le sud de la France et ayant des origines italiennes, j’ai régulièrement passé, enfant, mes vacances sur la Côte d’Azur et en Italie. J’ai également voyagé dans plusieurs pays du pourtour méditerranéen et j’éprouve quasi irrémédiablement une joie enfantine dès que je suis entourée de pins parasols, de cigales, d’une chaleur étouffante et de plats baignant dans l’huile d’olive, avec vue sur une mer bleu cobalt depuis des rives escarpées. Ok, la Méditerranée ne se résume à ça pour moi non plus mais j’ai tendance à manifester un intérêt particulier pour tout ce qui y a trait.
 
C’est donc avec une attention tout à fait partiale que je me suis attardée sur la série de la photographe franco-chilienne Céline Villegas lorsque j’ai épluché le programme du festival de la jeune photographie européenne Circulation(s), qui a lieu en ce moment-même au Centquatre, à Paris. Les clichés lumineux et colorés de Balnearios Plus Ultra ont été pris à Marseille, Beyrouth et Tel Aviv. Si je connais bien la première et ai visité la seconde, je ne sais pas franchement à quoi ressemble la seconde. Et pourtant, lorsque l’on regarde ces images, il est parfois difficile, en l’absence d’indication géographique dans les légendes, d’affirmer avec certitude où a été prise telle ou telle photo.
 
La série prend alors une dimension abstraite et onirique assez captivante. J’ai contacté Villegas, qui est attachée de production à France Inter par intermittence et photographe globe-trotteuse le reste du temps, pour en savoir plus.
 
09bded1657deb95f50559a4014eddd7e

 

The Creators Project : Bonjour Céline. Comment est né le projet Balnearios Plus Ultra ? L’avez vous pensé en amont ou s’est-il construit au fil de vos voyages ?


 
Céline Villegas : Cette série s’est vraiment construite au fil de mes voyages. Lorsque j’ai passé du temps à Beyrouth en 2013, j’ai beaucoup arpenté la corniche et entamé un travail sur l’aspect balnéaire de la ville. Puis, lors de mes différents séjours à Marseille, j’ai commencé à percevoir des similitudes entre les deux villes et à photographier très spontanément le même genre d’espaces. J’ai ensuite continué avec Tel Aviv puis d’autres séjours à Beyrouth et Marseille jusqu’en 2015, cette fois-ci avec la conscience du travail en série.
 
Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.