Portfolios

Nostalgie de l’entropie : L’abandon du hors saison

Comme on dit de Edward Hopper qu’il est le peintre de l’ennui, on pourrait dire de Fabien Fourcaud qu’il est le photographe de l’absence.


 
La série « Hors saison » révèle des paysages inconnus, que personne ne voit puisque personne n’y est présent. Elle révèle la face caché des lieux, enfouie dans un hors-temps, loin de l’entropie provoquée par le tourisme et la villégiature.
 
« Si le concept de « territoire » désigne un mode de relation entre un groupe d’hommes et un espace, qu’advient-il d’un territoire lorsqu’il cesse d’être fréquenté, utilisé, pratiqué ? Une fois par an, les stations balnéaires construites exclusivement à l’attention des vacanciers se retrouvent délaissées par leurs usagers. Comment s’inscrit dans le visible cette solitude dans laquelle elles sont momentanément plongées ? Quelles transformations cet abandon des hommes opère-t-il sur les paysages et sur les objets du quotidien ? Quel changement d’état implique-t-il ? Que deviennent ces villes 
 »plage », que leur nom même destine à cet usage unique, lorsqu’elles ne servent plus de lieu de vacances ? » peut on lire sur le site de l’auteur.
 
Sur les plages atlantiques, les stores sont baissés, les parkings déserts, les volets clos. Seul le mouvement des grains de sable emportés par la brise marine semble donner une impulsion au paysage de dunes et de béton. Il y a dans ces photographies le souvenir de La France de Raymond Depardon, de ces lieux où la vie s’est tarie, où la nostalgie sévit, où la lumière pleut.
 
fabienfourcaud-hors-saison-2-1
 
fabienfourcaud-hors-saison-2-4
 
fabienfourcaud-hors-saison-2-13
 
fabienfourcaud-hors-saison-2-20
 
fabienfourcaud-hors-saison-04
 
fabienfourcaud-hors-saison-05
 
fabienfourcaud-hors-saison-12
 
fabienfourcaud-hors-saison-13
 
fabienfourcaud-hors-saison-15
 
fabienfourcaud-hors-saison-17
 
fabienfourcaud-horssaison-x
 
fabienfourcaud-hors-saison-01

 
 
 

Vos commentaires

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.