Brèves

La canopée fuit elle ou laisse-t-elle passer l’eau?

Article paru sur Le Parisien sous le titre original: Canopée des Halles : l’architecte reconnaît les fuites et annonce des travaux, par Marie-Anne Gairaud
 

« Ah là, il y a un problème… », note une jeune femme en évitant l’eau qui coule en ce début de semaine après des averses.


 
5709233_8c8591cc-00d9-11e6-bff4-f3b42d3a92c0-1
Canopée des Halles (Ier), ce lundi 11 avril. Dès qu’il pleut, les flaques d’eau apparaissent sous la Canopée, à la grande surprise des passants. (LP/Philippe de Poulpiquet.)

 
« Ben qu’est-ce que c’est que ça ? », s’interroge un autre passant en voyant les auréoles qui apparaissent sous la Canopée (dont le coût global est de 240 M€) alors qu’une pluie commence tout juste à s’abattre sur le ciel parisien.
 

« Il y a déjà des fuites ? Mais c’est tout neuf ! Ça vient d’être inauguré ! », s’esclaffe un couple de retraités. « Il doit y avoir un carreau de cassé ! » avance un des nombreux promeneurs venus voir le bâtiment.
 
« Il y a des fuites ponctuelles. Des pièces vont être posées », affirme Patrick Berger l’un des architectes, avec Jacques Anziutti, du projet ce mardi.
 
En effet depuis le week-end dernier, le public découvre et s’étonne que le nouveau « monument » qui surplombe le Forum des Halles laisse en fait… passer l’eau. Le jour de sa présentation en juillet 2007, la Canopée n’avait-elle pas été présentée comme « un immense abri pour les Parisiens » ? « J’avais toujours entendu parler du nouveau toit des Halles. En fait, ça n’en est pas un ! » conclut un usager du RER A. « Bon ben, je vais rouvrir mon parapluie ! »…
 
Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.