Brèves

Une camionnette blanchisserie pour sans-abri

En Australie, un service de blanchisserie ambulant a vu le jour afin d’offrir le droit fondamental à l’hygiène et de rétablir la dignité et le respect des sans domicile fixe.


 
6016
Un sans-abri utilise Orange Sky Laundry, une alternative aux laveries onéreuses mais aussi un générateur de conversation – source: The Guardian

 

Gratuit, et surtout itinérant, c’est la grande nouveauté de cette buanderie qui s’adapte ainsi aux besoins et usages de ses bénéficiaires. « Laver son linge sale en public » n’est pas toujours plaisant. Souvent, les marginalisés des villes attendent que la nuit soit tombée pour faire leur lessive dans les fontaines publiques. Le reste du temps, il font appel aux service des lavomatiques onéreux ou font la queue dans le auberges de jeunesse devant les hublots hypnotiques.
 
Nicholas Marchesi et Lucas Patchett, deux jeunes australiens de 21 ans ont eu l’idée d’installer à l’arrière de leur camionnette deux machines à laver et d’ainsi sillonner le territoire à la rencontre des sans-abri. En l’espace de 18 mois, « Sudsy » (leur première camionnette était surnommée ainsi) a fait des petits. Aujourd’hui, l’entreprise Orange Sky Laundry opère dans six villes australiennes et possède 450 bénévoles. Son nom vient de la chanson de Alexi Murdoch «Orange Sky» faisant allusion au rêve d’un être démuni.
 
5472

Nicholas Marchesi et Lucas Patchett, les co-fondateurs de Orange Sky Laundry. Photo: Emilie Ng pour The Catholic Leader – source: The Guardian

 
De Brisbane à Melbourne, en passant par Sydney, Perth, Gold Coast et Adelaide, ce service répond aux besoins immédiats des personnes précaires, mais les deux co-fondateurs gardent la tête sur les épaules et restent conscients de la carence en solutions pérennes. Leur prochain objectif serait de former et d’aider les sans domicile fixe à trouver un emploi.
 
Pour aller plus loin, lisez l’article Clean streets: the mobile laundry service helping Australia’s homeless paru sur The Guardian
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.