Portfolios

L’art de tourner en dérision les nids-de-poule

« Potholes » est une série photographique surréaliste signée Claudia Ficca et Luciano Davide, deux canadiens très créatifs. En se servant des nids-de-poule présents dans la chaussée, qu’ils détournent avec dérision, ils constituent des tableaux urbains insolites.
 
Les nids-de-poule sont des cratères formés dans la chaussée par une infiltration d’eau en période de dégel. Lorsque l’eau se transforme en glace et augmente de volume, elle soulève la chaussée. A sa fonte, la cavité laissée sous la chaussée s’effondre lors du passage des véhicules. Les villes canadiennes en sont serties. Pas étonnant donc qu’un tel sujet ait été pris à bras le corps par les deux artistes, qui campent leurs scènes de vie absurdes dans les villes de Montréal, Toronto, New York ou Los Angeles.
 
« Potholes » « explore la faille urbaine comme une aire de jeux » et transforme les cavités asphaltées en baignoires, pédiluves, bassines d’huile, ou seaux à glaçons. Le dialogue entre le paysage urbain et la transposition spatiale de scènes de vie quotidienne fonctionne grâce à ce trait d’union, ou devrait-on dire, trou d’union.
 
potholes01
 
potholes14
 
potholes13
 
potholes09
 
potholes07
 
potholes06
 
potholes05
 
potholes03
 
potholes04
 
potholes02
 
potholes08
 
potholes10
 
potholes12
 
potholes15
 
potholes17
 
potholes18
 
potholes16
 
potholes11
 

 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.