Portfolios

L’ADN des villes, selon Lu Xinjian

Dans sa série « City DNA« , le peintre chinois Lu Xinjian transforme les formes urbaines en tableaux abstraits. A partir de vues aériennes de Google Earth, d’Adobe Illustrator et d’un traceur de découpe, Xinjiang élabore les pochoirs lui servant à peindre ses toiles d’acrylique.


 
Entre abstraction la plus totale et motifs rappelant la patte de Keith Haring, d’aucuns verront émerger de la toile le dessin de grandes artères, de carrefours ou de parcs familiers. La structure et la forme d’un tissu urbain affleurent sous un chaos de couleurs et de lignes, à la manière de l’image d’une toile pointilliste.
 
L’exercice n’est pas aisé et il vous faudra plisser les yeux. Voyez par vous même !
 
Amsterdam

 
Milano

 
Zurich

 
Venice

 
Sydney

 
Rome

 
New Deli

 
Munich

 
Madrid

 
Los Angeles

 
London

 
Las Vegas

 
Kyoto

 
-No.2
Hong Kong

 
Brussels

 
Beijing

 
Barcelona

 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.