Brèves

Solidarité et lutte contre le gaspillage alimentaire : Un frigo collectif en Inde

En Inde, dans la ville de Kochi, une restauratrice a mis en place des frigos en libre service où elle dispose les « doggy bags » de son restaurant.


 

1-frigo-rue-restaurant

Source photo : Facebook / Pappadavada

Scandalisée par la quantité de déchets que générait son commerce, Pauline Minu a décidé d’en faire bon usage. Face à la pauvreté suffocante du pays, elle a décidé de lutter contre le gaspillage alimentaire en offrant les restes de ses clients aux plus démunis. Le Pappadavada (son restaurant) fournit entre 75 et 80 portions par jour à ce frigo collectif.
 
Pauline Minu interviewé par le Huffington Post explique le sens de sa démarche :
« L’argent, c’est le nôtre. Mais les ressources, elles, appartiennent à la société. Voici le message que je veux faire passer : si vous gâchez votre argent, vous gâchez les ressources de notre société. »
 
En face du Pappadavada, un frigo accessible 7 jours sur 7 et 24h/24 conserve les assiettes sur lesquelles la date de préparation est indiquée. Les « gens de la rue » viennent ainsi s’y servir, sans avoir l’impression de quémander ni de susciter la pitié.
 
Depuis quelques jours, de nombreux autres restaurants ont suivi le mouvement en venant régulièrement alimenter le frigo. Cependant, certains, enjouée par le concept seraient venus y déposer des denrées achetées exprès. Pauline Minu réagit: « C’est très généreux de leur part mais je préfère que les gens offrent le surplus alimentaire qu’ils ont déjà acheté plutôt que d’en acheter à nouveau et jeter ce qu’ils ont dans leur frigo. »

 
2-inauguration-frigo

Source photo : Facebook / Pappadavada

 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.