Débats

Lettre ouverte de Georges Pencreac’h, l’architecte du Forum des Halles, au maire de Paris sur sa destruction

Tribune parue sur Le Moniteur sous le titre original: Lettre ouverte au maire de Paris sur la destruction du Forum des Halles, par Georges Pencreac’h, architecte
 
644x365xIMAGE_2010_07_01_7748353-644x365.jpg.pagespeed.ic.co2SDzZN8m

© Mariana – L’actuel Forum des Halles, à Paris (Architectes : Vasconi/Pencreac’h).

 

Dans une lettre ouverte au maire de Paris, l’architecte Georges Pencreac’h, qui a conçu avec Claude Vasconi le Forum des Halles dans les années 1970, dénonce avec vigueur le projet de rénovation de ce quartier et notamment sa fameuse « Canopée ».


 
Avec mon confrère Claude Vasconi, malheureusement disparu en décembre 2009, j’ai signé l’architecture du Forum des Halles et en particulier celle des grandes verrières emblématiques de cet équipement, qui dessinent en son centre une succession de places publiques et introduisent une inestimable lumière naturelle sur la grande majorité des circulations souterraines.
J’ai pris connaissance par les documents que vous avez communiqués à l’association « Accomplir » du dossier de Permis de construire relatif aux travaux projetés sur le Forum des Halles actuellement en cours d’instruction.
 
J’en suis très sincèrement scandalisé.
 
Lorsque furent identifiés les problèmes d’accès et de sécurité du pôle d’échange RER et les dysfonctionnements affectant les équipements publics et certaines parties du jardin des Halles, vous avez lancé une étude de définition en rappelant avec réalisme en juin 2003 qu’il ne s’agissait pas de faire « table rase » mais au contraire de « plutôt corriger que détruire ».
 
La complexité des lieux et des enjeux ainsi que la notoriété (et l’ego) des équipes invitées auraient dû imposer de cadrer clairement le programme et les limites de l’étude pour obtenir des réponses utiles.
Au lieu de cela, c’est un catalogue de visions irréalistes qui a été livré au public lors de l’exposition d’images en 2004.
 
Le battage médiatique qui a suivi vous a malheureusement conduit à oublier votre sagesse initiale.
Ainsi, au lieu de prendre acte du caractère infructueux de cette consultation dont aucune contribution ne répondait aux problèmes posés, vous avez d’un même mouvement couronné un modeste vainqueur et annoncé une nouvelle consultation chargée de transformer l’impéritie esthétique de son projet en « grand geste architectural ».
Ayant enlevé à ce lauréat son pouvoir de conception vous lui avez maintenu un pouvoir de nuisance qu’il a utilisé pour verrouiller le cahier des charges du concours de 2007. Celui-ci a produit des réponses totalement affligeantes, à l’exception d’une bien élégante proposition de « Canopée » qui confrontée aux contraintes de la réalité sera à son tour conduite au naufrage.
 
L’analyse de l’état actuel du projet des Halles permet de noter les points suivants:
 

1 – LA RÉPONSE URBAINE: le projet frappé d’un inexplicable acharnement destructif, prend sur tous les points et contre toute raison le contre-pied des solutions de l’aménagement existant
 
Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
 
 

Vos commentaires

  • Bonjour,

    Vous avez dû noter que cet article date de juillet 2010.
    Pourquoi le publier en 2019, soit 6 ans après son écriture, au moment même ou le projet est sorti de terre ?
    Il paraitrait éventuellement judicieux de publier une critique portant sur le projet réalisé plutôt que sur ses plans…

    • Car il revenait au goût du jour avec l’inauguration de la Canopée, comme une sorte d’archive ressortie à l’occasion d’un évènement particulier

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.