Portfolios

Quand les différentes époques dialoguent à Bogota

Les effets du temps sur les villes effacent les traces d’une histoire complexe qui perdure au travers de la photographie et dans son mémoires.
 
Laura Saenz et Simon Fique, deux architectes de Bogota, cherchent à constituer un dossier photographique relatant les transformations spatiales de la capitale colombienne.
 
Inspirés par le travail de Halley Docherty, Oscar Farje et Shawn Clover, les deux architectes ont pris l’initiative de superposer photographiques prises il y a quelques décennies sur le paysage urbain contemporain. Le dialogue de la ville, entre différentes époques, s’engage alors. Révélant ainsi les métamorphoses – tangibles comme intangibles – la mise en abyme photographique requestionne la vision et la représentation du monde.
 
Fournies par les Archives générales de la Nation, les clichés de cinq prestigieux photoreporters colombiens servent de base à l’émergence des traces de l’histoire.
 
Av. Jiménez. Image Cortesía de Simón Fique

Av. Jiménez. Image Cortesía de Simón Fique

 
Calle del Carmen. Image Cortesía de Simón Fique
Calle del Carmen. Image Cortesía de Simón Fique

 
Carrera séptima. Image Cortesía de Simón Fique
Carrera séptima. Image Cortesía de Simón Fique

 
La Macarena. Image Cortesía de Simón Fique
La Macarena. Image Cortesía de Simón Fique

 
Plaza de Bolívar. Image Cortesía de Simón Fique
Plaza de Bolívar. Image Cortesía de Simón Fique

 
Plaza de Bolívar. Image Cortesía de Simón Fique2
Plaza de Bolívar. Image Cortesía de Simón Fique

 
Plaza de Bolívar. Image Cortesía de Simón Fique3
Plaza de Bolívar. Image Cortesía de Simón Fique

 
Plaza de Bolívar. Image Cortesía de Simón Fique4
Plaza de Bolívar. Image Cortesía de Simón Fique

 
unnamed (1)
Parque de la independencia. Image Cortesía de Simón Fique

 
unnamed
Carrera Séptima. Image Cortesía de Simón Fique

 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.