Brèves

La solidarité, au coeur de la lutte contre le mal-logement

Article paru sur Respect Mag sous le titre original: Logement : des toits sociaux et solidaires
 

En France, le réseau associatif est un levier pour actionner du lien social. « Solidarités Nouvelles pour le Logement » est une structure qui loue des logements à des personnes en difficulté, que des bénévoles et des travailleurs sociaux accompagnent jusqu’à l’accès à un logement pérenne Récit.


 
Logement-insalubre-aide-logement
Source: aide-logement.fr

 
Le 28 janvier 2016, la fondation Abbé-Pierre présentait son rapport annuel sur le mal-logement en France. Comme chaque année, on y trouve des chiffres évocateurs. Il y a dans notre pays près de 15 millions de personnes touchées par la crise du logement, pour 3.8 millions de mal-logés. Parmi les facteurs permettant de qualifier un logement d’inhabitable, le surpeuplement, l’humidité et le bruit. Des critères qui ont poussé la fondation créée par l’Abbé-Pierre en 1988 à tirer la sonnette d’alarme.

 
Le constat est encore plus vrai pour les personnes en insertion, handicapées ou dans une extrême précarité. L’association « Solidarités nouvelles face au chômage », créée par l’ancien commissaire au plan Jean-Baptiste de Foucauld, se propose de leur venir en aide. La structure a été fondée en 1985, soit trois ans avant « Solidarités Nouvelles pour le Logement », qui a comme objectif de « rendre le logement accessible aux personnes en situation de précarité ». Une association, selon son président Alain Régnier, dont le succès est « encore malheureusement au rendez-vous ». D’après lui, alors que nous sommes dans une ère de la « massification des questions de pauvreté », il est impérieux de développer une « mobilisation des citoyens via de l’épargne solidaire ».
 
Des citoyens qui ne se contentent pas de faire des dons : SNL compte dans son réseau plus de 1100 bénévoles, dont la vocation est d’accompagner les habitants des logements solidaires vers des habitations durables.
 
Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.