Brèves

« Dessine-moi le Grand Paris » pour concurrencer « Réinventer Paris »?

Article paru sur France 3 TV Info sous le titre original: « Valérie Pécresse lance, elle aussi, son grand concours d’architecture »
 

On avait laissé Anne Hidalgo et Valérie Pécresse alliées, soit pour défendre le numérique à la française, soit pour plaider ensemble au Japon l’image de la capitale. Vont-elles devenir rivales pour la construction de monuments qui vont se disputer l’honneur de figurer sur les selfies des touristes japonais ?
 
Capture d’écran 2016-03-15 à 14.24.58

FGP(a) + TER, Philippe Gazeau, architecte
Zones d’activités commerciales, ferroviaires et en bordure d’infrastructures fluviales : quelles potentialités et quels modèles de densification et d’urbanisation ?
Extrait des études du Conseil scientifique de l’AIGP sur le thème « Habiter le Grand Paris »

 

Dessine-moi le Grand Paris


 
En conférence de presse de présentation de la séance du conseil régional d’Île-de-France, Valérie Pécresse a confirmé son intention de créer un grand concours d’architecture baptisé « Dessine-moi le Grand Paris de demain ». Au même moment, Anne Hidalgo était en Normandie pour dessiner les grands contours de l’opération « Réinventer la Seine », sur le modèle de son « Réinventer Paris ».
 
Clairement, il y a de la compétition dans l’air entre la maire de Paris et la présidente de la région Île-de-France.Cette dernière craint-elle d’être à la remorque de la première ? Valérie Pécresse tique un peu à cette évocation. « Je trouve le projet d’Anne Hidalgo magnifique, mais la banlieue et la grande couronne ont droit à la même qualité architecturale de Paris. Elles ont le droit au même rêve urbanistique », explique la présidente de la région Île-de-France. Il ne s’agirait donc pas d’un concours de qui aura la plus grosse tour, mais d’un travail complémentaire, chacun dans son territoire défini.
 
« Il faut parler d’une seule voix à l’international », prévient-elle néanmoins ajoutant que « le Grand Paris est un mot que comprendront tous les architectes internationaux ». On comprend alors surtout que la rivale de Valérie Pécresse n’est pas tant la mairie de Paris (un peu) que la Métropole du Grand Paris qui, elle aussi, veut lancer son concours.
 
Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.