Récits

Paris réinvente ses 7 places

Anne Hidalgo a lancé un projet de reconfiguration de sept places emblématiques de Paris : Bastille, Nation, Panthéon, Italie, Madeleine, Gambetta et place des Fêtes.


 
Huit mois d’échanges avec les riverains ont permis d’établir le cahier des charges de ces projets. Au programme: végétalisation, pietonnisation, mise en valeur de l’architecture et de l’histoire des places et reconquête de l’espace en favorisant la pratique du sport, de la détente et d’activités culturelles et artistiques! Des projets qui prennent exemple sur le réaménagement de la place de la République, initié par Bertrand Delanoë et assuré par l’agence TVK, ainsi devenue la plus grande place piétonne de la capitale.
 

La participation au coeur de la prise de décision


 
Les grandes lignes du future visage de la ville lumière sont enfin dévoilées. Ceci est le fruit la concertation citoyenne. Rencontres avec les usagers, les associations, les partenaires institutionnels, plateforme participative idee.paris, réunions publiques, ateliers, marches exploratoires, forums, questionnaires… ont permis de prendre en compte les attentes du plus grand nombre et de définir ainsi les grands objectifs d’aménagement.
 
Interroger nos usages et repenser les déplacements ont servi de fils directeurs à l’élaboration de ces projets.
 

Automobilistes, contenez vous!


 
Les parisiens et leur maire veulent « reconquérir » les surfaces dévolues aux voitures pour les rendre aux piétons et aux cyclistes. Selon Jean-Louis Missika, adjoint chargé de l’urbanisme, 77% de l’espace public est occupé par les voitures (en mouvement ou en stationnement). Un pourcentage qui changera drastiquement sur ces places puisque le gain en surface de circulation douce correspondrait en moyenne à 50%. Le passage et le flux laissent petit à petit place à la pause et à la détente.
 
L’espace libéré (représenté en jaune sur les intentions d’aménagement) est est à inventer, et co-construire. Des collectifs (architectes, paysagistes, programmistes, urbanistes, …) seront désignés pour travailler à l’élaboration et à l’orientation des usages de ces « grandes pages blanches ». Un procédé qui a déjà fait ses preuves lors du réaménagement des quais de Seine !
 

Petit budget, grandes idées !


 
Et pour cause: la restrictions budgétaires a obligé la maire à ne prévoir qu’un budget de 30 millions d’euros pour les sept places, alors que la République avait coûté 24 millions à elle toute seule. Le bricolage et la récup’ s’annoncent au programme, mais rassurez-vous, on sait ce que font les collectifs de jeunes constructeurs d’espace en vogue, et c’est super!
 
Mais voyez plutôt les grandes lignes des 7 projets à venir: Nos ronds-points se transforment enfin en places !
 

La place de la Bastille


 
Place-de-la-Bastille_pics_809
Le rond-point est supprimé afin d’assurer la liaison entre la colone et le bassin de l’Arsenal. Seule une voie réservée aux bus, taxis et vélos traverse le terre-plein piéton (à la manière du réaménagement de Saint-Paul).
En jaune : Agrandissement des espaces piétons
En rouge : Zones de rencontre (circulation à 20km/h)
En bleu : Aires piétonnes (autorisées aux bus et taxis)
En mauve : Espaces à investir avec du mobilier urbain
Vert : Zones de rencontre ou aires piétonnes
DR.

 

La place du Panthéon


 
Place-du-Pantheon_pics_809
60% des places de stationnement sont supprimées remplacées par des bosquets ou parterre de fleurs et un parvis est créé face à la bibliothèque Sainte-Geneviève.
En jaune : Agrandissement des espaces piétons
En rouge : Zones de rencontre (circulation à 20km/h)
En bleu : Aires piétonnes (autorisées aux bus et taxis)
En mauve : Espaces à investir avec du mobilier urbain
Vert : Zones de rencontre ou aires piétonnes
DR.

 

La place de la Nation


 
Place-de-la-Nation_pics_809
Le rond-point central est élargi et végétalisé. Trois avenues radiales sont piétonnisées.
En jaune : Agrandissement des espaces piétons
En rouge : Zones de rencontre (circulation à 20km/h)
En bleu : Aires piétonnes (autorisées aux bus et taxis)
En mauve : Espaces à investir avec du mobilier urbain
Vert : Zones de rencontre ou aires piétonnes
DR.

 

Place d’Italie


 
Place-d-Italie_pics_809
Le square central prend enfin de l’ampleur
En jaune : Agrandissement des espaces piétons
En rouge : Zones de rencontre (circulation à 20km/h)
En bleu : Aires piétonnes (autorisées aux seuls bus et taxis)
En mauve : Espaces à investir avec du mobilier urbain
Vert : Zones de rencontre ou aires piétonnes
DR.


 

Place de la Madeleine


 
Place-de-la-Madeleine_pics_809
Le scénorio n’est pas encore totalement fixé. Soit deux voies de circulation sont maintenues de chaque côté de l’église, soit les voies latérales sont entièrement piétonnisées (excepté pour les bus, taxis et livraisons). Dans les deux cas, des alignements d’arbres sont intégrés !
En jaune : Agrandissement des espaces piétons
En rouge : Zones de rencontre (circulation à 20km/h)
En bleu : Aires piétonnes (autorisées aux seuls bus et taxis)
En mauve : Espaces à investir avec du mobilier urbain
Vert : Zones de rencontre ou aires piétonnes
DR.

 

Place Gambetta


 
Place-Gambetta_pics_809
Les trottoirs périphériques sont élargis et végétalisés et les contre-allées se retrouvent débarrassées des bus.
En jaune : Agrandissement des espaces piétons
En rouge : Zones de rencontre (circulation à 20km/h)
En bleu : Aires piétonnes (autorisées aux seuls bus et taxis)
En mauve : Espaces à investir avec du mobilier urbain
Vert : Zones de rencontre ou aires piétonnes
DR.


 

Place des Fêtes


 
Place-des-Fetes_pics_809
Le cœur de la place est végétalisé, l’éclairage amélioré, la pyramide controversée supprimée, les circulations et stationnements illicites liés au marché tri-hebdomadaire disparaissent et les trottoirs alentours sont agrandis.
En jaune : Agrandissement des espaces piétons
En rouge : Zones de rencontre (circulation à 20km/h)
En bleu : Aires piétonnes (autorisées aux seuls bus et taxis)
En mauve : Espaces à investir avec du mobilier urbain
Vert : Zones de rencontre ou aires piétonnes
DR.

 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.