Brèves

A Copenhague, un supermarché social vend des produits périmés, et ça cartonne!

wefood-630x315

photo: Facebook/Wefood

 

Le Danemark jette environ 700 000 tonnes de déchets alimentaires par an contre 1,5 millions en France. Dans l’hexagone, une loi, promulguée le 11 février, met un terme aux pratiques barbares menées par les grands distributeurs qui consistait à noyer leurs invendus sous les produits toxiques de manière à ce qu’ils ne puissent être glanés. Dorénavant, ils seront dans l’obligation de faire don de leur surproduction à des associations caritatives.
 

Quand un petit pas est fait en France, c’est un bien plus grand qui est déjà foulé au Danemark. Le pays va plus loin dans la lutte contre le gâchis en inaugurant un supermarché hors du commun. Wefood propose des produits 30 % à 50 % moins chers, et pour cause! Il s’agit de nourriture périmée ou dont les emballages sont défectueux. Et ses fournisseurs ne sont autre que les grands distributeurs alimentaire, qui l’approvisionnent en invendus de pain, viande, denrées non-périssables, fruits et légumes.
 

Weefood se destine à tous les consommateurs préoccupés par la question du gaspillage alimentaire. Une initiative qui se distingue des projets déjà existants proposant la revente à bas prix de produits proches de la date de péremption et destinés à rendre la nourriture abordable aux revenus les plus faibles. Plus qu’une action sociale, il s’agit d’une action éthique!
 

Le choix des produits vendus reste cependant compliqué car les règles censées garantir la sécurité alimentaire sont difficiles à définir. Une barrière sanitaire qui jouera contre ce genre d’initiatives en France.
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.