Portfolios

La Chine interdit l’architecture « bizarre »

Une nouvelle directive a été adoptée par le gouvernement chinois pour empêcher le construction de nouveaux immeubles « bizarres »….
 
Ces dernières années, le pays a brillé par une certaine audace architecturale, qualifiée d’ethnocentrique par les autorités chinoises. En d’autres mots, ces monuments seraient orientés sur des cultures radicalement différentes de la culture chinoise. Pas si faux, quand on voit l’hôtel Sheraton de Chongqing et ses petits airs d’Empire State Building, outrageusement orné d’un revêtement doré.
 
Vulgaire? Clinquant? Plutôt, oui, voilà pourquoi la Chine se ressaisit et décide d’accorder la primauté aux constructions « économiques, fonctionnelles, esthétiques ou écologiques ». Le président Xi Jingping lui-même, en octobre 2014, appelait à en finir avec les bizarreries qui ont accompagné l’urbanisation effarante de la plupart des villes chinoises, tout en prônant l’économie de moyens et le « cradle to cradle ».
 
Mais comment définir le terme « bizarre » relatif à l’aspect d’un édifice? Tout cela est bien objectif! La directive du 21 février précise donc que « les bâtiments de forme irrégulière seront interdits ». On vous montre quelques exemples de ce à quoi cela peut ressembler ! Enjoy !
 

Le Sheraton de Chongqing
source: skyscrapercity.com


 
Le Tianzi Hotel à Yanjiao, représente les dieux taoistes : Fu, Lu et Shou (le bonheur – la prospérité – la longévité) à ne pas confondre avec Riri, Fifi et Loulou
source: sfr.secondglobe.com

 
Le « cell phone building » de Kunming
source: CRI

 
Le siège du journal « people’s daily » à Pékin a une forme très phallique
source: bilan.ch

 
lotus building and poeple's parck Wujin
Plutôt keetch le « lotus building and poeple’s parck » de Wujin

 
Le Sheraton Huzhou Hot Spring Resort de Shanghaï
source: accidentaltravelwriter.net

 
le-fang-yuan-a-shenyang-en-chine sourcemeltybuzz.fr
L’immeuble Fang Yuan,à Shenyang
source: meltybuzz.fr

 

La « théière » de Wuxi

 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.