Portfolios

Kid Lost, un projet qui vous fera voir les habitants de la « Jungle » autrement

Article paru sur Kombini sous le titre original : »À la rencontre des habitants de la “jungle de Calais”, entre espoir et système D » par Cle Hunnigan
 
Dans la “nouvelle jungle” de Calais, les réfugiés vivent dans des conditions déplorables mais ils ont construit une véritable communauté qui disparaîtra avec l’évacuation du camp.
 
En ce petit matin de février, rien ne semblait particulièrement anormal. La nuit précédente, la température était tombée à -3 degrés. De la vapeur sortait de nos bouches tandis que nous suivions le trajet indiqué par le GPS. Alors que nous nous rapprochions de notre destination, nous avons remarqué que notre carte électronique indiquait une zone appelée la “nouvelle jungle”.
 
En zoomant un peu, nous avons aussi repéré des marqueurs et des épingles qui indiquaient des boutiques, des restaurants, des lieux de culte, un théâtre et même une boîte de nuit. La carte indiquait également une “rue des Syriens” et un “camp kurde”.
 
L’été dernier, le camp était encore un bidonville où les tentes côtoyaient des montagnes de déchets. Nous n’aurions jamais pensé qu’en allant constater les conditions de vie misérables des réfugiés massés dans ce camp, nous aurions découvert un village de fortune que ses habitants considèrent comme leur maison et que nous aurions rencontré une communauté chaleureuse et généreuse.
 
Le camp, renommé la “nouvelle jungle”, a beaucoup évolué depuis 2002. Il abrite aujourd’hui des centaines de migrants et réfugiés venus de différents pays et alimente sans cesse la polémique. Il a été à plusieurs reprises détruit par les autorités françaises, qui tentent de lutter contre l’immigration illégale. Cependant, la “nouvelle jungle” n’a jamais totalement disparu et elle accueille désormais 6 000 personnes.
 
Cependant, cette semaine marque un tournant car la justice française a décidé de détruire la partie sud du camp qui abrite 3 455 personnes dont 455 enfants, quitte à forcer ses habitants à partir…
 
Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
-10-810x540
 
quentin-bruno-13-810x540
 
quentin-bruno-21-810x540
 
quentin-bruno-16-810x540
 
quentin-bruno-18-810x540

Photographies : Quentin Bruno

 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.