Brèves

A Ouagadougou, une fresque en hommage à Leila Alaoui, la photographe victime de l’attentat du 18 janvier

Article paru sur Exponaute sous le titre original : À Ouagadougou, le street-art rend hommage à Leila Alaoui
 

leila

© DR

 

La nouvelle avait bouleversé le monde de la photographie et de l’art. Le 18 janvier dernier, Leila Alaoui tombait sous les balles des terroristes lors des attentats au Burkina Faso. La jeune femme se trouvait à Ouagadougou dans le cadre d’un reportage pour Amnesty International. Une fresque à son effigie s’étire désormais sur les murs de la capitale burkinabée.
 
Son travail avait été présenté dans de nombreuses galeries, elle avait participé à des festivals internationaux de photographie et s’était récemment illustrée à la Biennale de la photo du monde arabe de Paris. Leila Alaoui, jeune artiste prometteuse qui avait centré ses clichés sur l’éloge de la diversité et l’exploration des traditions, des cultures et du folklore, est décédée des suites de ses blessures lors de l’attentat perpétré par des fanatiques à Ouagadougou, au Burkina Faso.
 
Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.