Brèves

Lima équipe les vautours de GoPro pour localiser les « décharges informelles »

Article publié sur We Demain sous le titre original : « À Lima, des vautours équipés de GoPro pour aider à nettoyer la ville »
 
Afin de sensibiliser la population de Lima aux décharges illégales d’ordures, le ministère de l’écologie péruvien et l’USAID ont lancé le programme « Gallinazo avisa ». Ce dernier vise à équiper les vautours de GoPro et de traqueurs pour repérer en temps réel les endroits particulièrement pollués.
 
A visionner absolument : le trailer de « Gallinazo avisa », digne d’un film d’espionnage!
 


 
À Lima, un cinquième des déchets atterrit sur des décharges illégales. Les neuf millions d’habitants de la capitale péruvienne produisent quotidiennement plus de 8 000 tonnes d’ordures, mais, par manque de décharges publiques – la ville n’en compte que quatre, les déversent n’importe où.
 
La municipalité ne les a, jusqu’ici, pas encouragés à adopter d’autres pratiques : En l’absence d’un programme de collecte et de recyclage des déchets, seuls 1 % des ordures y sont recyclés. De plus, 70 % de ses habitants ne paient pas de taxes d’ordures ménagères.
 
Mais cela pourrait bien changer : Un projet commandé par le ministère de l’écologie péruvien et l’agence des États-Unis pour le développement international (USAID) et lancé début décembre 2015 par l’agence de publicité FCB Mayo Perú a pour ambition d’éveiller les consciences des habitants. Son nom : « Gallinazo avisa » (volaille avertie). Derrière cette curieuse appellation, dix vautours équipés pendant deux ans de GoPro et de traqueurs GPS. « Les vautours sont nos alliés dans la réduction des déchets organiques », a ainsi expliqué le directeur du projet Javier Hernandez à l’AFP. Et de préciser que ces derniers n’ont même pas eu besoin d’être formés à cet effet…
 
8961051-14215689
La cartographie des vautours et des ordures à Lima (Crédit : Gallinazo avisa)

 
Cliquer ici pour lire la suite de l’article
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.