Brèves

« Rebuilt Népal », le projet étudiant qui cherche à détourner Minecraft pour soutenir la reconstruction post-sismique

©minecraft rebuild nepal – miami ad school

 
En 2015, le Nepal a connu un tremblement de terre de magnitude 7,8, provoquant la mort de plus 8 000 personnes et des millions de sinistrés. Les dégâts matériels furent également colossaux et de nombreux édifices historiques pour la plupart classés au patrimoine de l’UNESCO furent détruits.
 

Pour réagir à ce tragique évènement, 3 étudiants de la Miami Ad School mire sur pied un concept « social et solidaire » pour le moins original. Se basant sur le principe du « crowdfunding », ils ont imaginé transformer un jeu vidéo en plateforme de don. Attention, il ne s’agit pas de n’importe quel jeu! Minecraft, l’un des jeux les plus populaire, offre la possibilité à ses joueurs de construire et déconstruire leur « monde » à partir de blocs composés de différents matériaux.
 
Minecraft accueille ainsi la plus grande communauté de bâtisseurs. Permettre aux 100 millions de gamers d’acheter des options favorisant leur progression dans le jeu assurerait une récolte de fonds conséquente. Chaque dollar, soit le montant d’une l’action, serait reversé aux associations caritatives intervenant au Népal. Ainsi, la construction virtuelle prendrait une réalité matérielle au travers de la reconstruction de villes sinistrées. Cependant Minecraft appartient désormais à Microsoft qui n’a toujours pas mis le projet à exécution.
 
Affaire à suivre!
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.