Brèves

La plus petite discothèque du monde a la taille… d’une cabine téléphonique

Avatar entre la cabine téléphonique, le photomaton et le jukebox, cette micro-boite de nuit n’aurait pu être inventée ailleurs qu’à Berlin, le temple européen de la fête.
 

Teledisko-Berlin-party

© Benjamin Uphues

 
Tout est regroupé dans ce Télédisko: spots colorés, stroboscope, boule à facette, écran capable d’immortaliser votre passage et de vous envoyer les photos ou la vidéo par mail, système son et même… boîte à costume.
 
A la manière d’un jukebox géant dans lequel il serait possible de pénétrer, cette ancienne cabine téléphonique reconvertie ne vous ouvre ses portes qu’une fois une pièce glissée dans la fente. Il est possible de choisir le son, selon ses goûts et ses humeurs, parmi la vaste palette proposée.
 

 

Mais quel intérêt? Il est vrai qu’à Berlin, les noctambules, généralement sous l’emprise de drogues, dansent comme des robots sur de la minimale, laissant la synergie festive au placard. Mais tout de même! S’enfermer à 3 max (et encore vous ne pourrez pas bouger) dans une boite pour faire la fête… le concept dépasse l’entendement. Tandis qu’une poignée de zouaves remportent chez eux les images de quelques pas de danse réalisés devant un miroir, l’individualisme, poussé à son paroxysme, dénature le principe collectif de la fête et du partage. Mais bon, il y a surement quelque chose de rigolo là dedans…
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.