Récits

Le Nouvel An chinois, « première migration urbaine au monde », par Carlos Moreno

Article publié sur La Tribune sous le titre original: « 新年快 La première migration urbaine au monde : le Nouvel An chinois »
 
Les quelques jours de célébration du nouvel an chinois entraînent la plus importante migration de la planète dans le pays le plus peuplé du monde. Ce qui ne va pas sans poser un certain nombre de problèmes en terme d’urbanisation, en particulier pour les autorités de l’ex-Empire du Milieu.
 
La célébration du nouvel an chinois donne lieu à la plus grande migration humaine au monde. La « semaine d’or » est l’occasion, et parfois la seule, pour se retrouver en famille. Au delà des images chocs des gares prises d’assaut par des marées humaines et de récits incroyables de très longs voyages au travers ce vaste pays, elle est l’expression de caractéristiques profondes de l’urbanisation en Chine.
 
Capture d’écran 2016-02-11 à 11.44.59

source: The Wall Street Journal

 


Plus de 2,9 milliards de voyages effectués


 
Pendant les 40 jours de fête de l’année lunaire, le « Chunyun », plus de 2,9 milliards de voyages sont effectués, ce qui équivaut à ce que l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle à Paris devrait gérer en 45 ans.
 
Pendant cette grande migration, environ 332 millions de voyages sont effectués par le train, 2,48 milliards par voie routière, 42,8 millions par bateau et 54,55 millions par avion. La distance moyenne parcourue par un Chinois est de 410 km.
 
En 2016, la nouvelle année chinoise débute le 8 février sous le signe du Singe. Intelligence, fantaisie et ruse sont à l’honneur. La tradition considère que les 12 mois à venir sont favorables aux idées innovatrices, aux projets faisant appel à la créativité dans tous les domaines. Durant l’année du singe, imprévu, surprise, irrationalité, bouleversements, prises de risque font partie du sentiment chinois qui considère que tout peut arriver, effet boomerang compris. Ce n’est pas de trop, car ce monstrueux exode urbain met en exergue comment la Chine a basculé d’un pays rural en pays urbain et quelles sont ses spécificités. À fortiori, quand la Chine est devenue la première puissance économique mondiale et reste encore la première puissance démographique.
 

Le Google chinois permet de se donner une idée du cadre migratoire


 
En effet, au delà du défi majeur en terme de logistique et sécurité, c’est aussi un révélateur de profonds bouleversements survenus dans les grandes villes chinoises. Grace aux smartphones, une data visualisation sur « Baidu », le Google chinois, permet de se donner une idée du cadre migratoire.
 
Sans surprise, sur l’axe Beijing, Shanghai, Canton, à l’est se trouvent les grands nœuds de départs.
 
chine
 
Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.