Débats

Quand l’ « écologie » sortira-t-elle enfin des clichés?

Article publié sur Mediapart sous le titre original : Quand est-ce que l’écologie médiatique deviendra enfin urbaine?
 
L’image dominante donnée à l’écologie par les médias, est composée d’éléments « naturels » comme le ciel, l’eau, la verdure. Il serait temps de prendre l’écologie plus sérieusement en l’associant systématiquement au milieu humain le plus répandu, où ses enjeux sont les plus prégnants et urgents: la ville!
 
4859460_6_68d5_nicolas-hulot-chez-lui-sur-la-pointe-du-nick_48b5c4f23b9941cd6c00c94a095c2524

©Philip Poupin pour le Monde

 
Nicolas Hulot refuse d’entrer dans le nouveau gouvernement français qui va bientôt être formé, comme le rapporte le journal Le Monde.
 
Je ne vais pas commenter ici sa décision, que je respecte. Mais je m’interroge sur la photographie que ce journal a choisi pour illustrer l’article.
 
On y voit N. Hulot, pris en légère contre-plongée, debout avec un air serein mais altier, regardant vers un horizon lointain hors-cadre: une parfaite représentation du sage qui voit plus loin que le bout de son nez, plus loin que le doigt que regarde l’idiot au lieu de regarder ce que pointe le doigt dans le dicton chinois, une représentation d’un homme clairvoyant avec une vision de ce qui nous attend et de ce qu’il faut faire. Cette image-là inspire confiance.
 
Mais en revanche, ce qui ne m’inspire pas confiance, c’est le choix du paysage dans lequel se dresse ce visionnaire. Je ne sais pas qui, du photographe, du photographié ou du journal, l’a choisi, mais ce paysage magnifique est autant un « cliché », un « lieu commun », que la posture de l’humain qui l’occupe. La moitié supérieure de l’image est occupée par un beau ciel où les nuages sont légèrement rosis par le crépuscule; dans la moitié inférieure, on voit une côte, avec la mer bleue qui baigne un cap où sont alignées quelques maisons blanches, et des îlots. Au premier plan, N. Hulot se tient dans l’herbe devant des buissons.
 
Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.