Brèves

Comment coloniser la baie de Tokyo ?

Article publié sur Dozodomo sous le titre original : NEXT TOKYO 2045, LE PROJET FOU DU TOKYO DE DEMAIN
 
Capture d’écran 2016-02-03 à 14.01.51

©Kohn Pedersen Fox Associates

 

On dit de la capitale japonaise qu’elle est une métropole constamment tournée vers l’avenir, où l’audace des architectes n’a d’égale que la frénésie de consommation de ses habitants. Pratiquement détruite en 1945, Tokyo s’est très vite relevée et est devenue dans l’imaginaire collectif l’archétype de la ville moderne.
 
Avec l’émergence de villes-états comme Dubaï ou Singapour, son défi sera de ne pas manquer son entrée dans le troisième millénaire. Un millénaire déjà bien inauguré avec la construction de la Skytree et le lancement de projets comme celui de la nouvelle gare de Shibuya.
 
Le projet dont il est question aujourd’hui est un vieux serpent de mer. Comment coloniser la baie de Tokyo ? Peut-on la « Veniser » ?
 
Déjà en 1960, alors que la ville se préparait à accueillir les Jeux Olympiques pour la première fois, la légende de l’architecture japonaise Kenzō Tange (à qui l’on doit notamment la cathédrale de Tokyo), avait imaginé comment utiliser l’espace libre de la baie.
 

Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
Et ici pour lire la virulente réaction de Camille Cosson dans Pop Up Urbain
 
Autour du même sujet, lisez ici nos articles sur l’architecture de crise: Face à la menace de l’eau, « l’habitat revisité » et « la ville transformée »
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.