Portfolios

« The Unsent Project » affiche au grand jour les messages que des milliers d’anonymes auraient aimé envoyer à leurs ex

Rora Blue, une jeune artiste blogueuse de 19 ans, a eu l’idée de récolter les textos jamais envoyés à la suite d’une rupture. Les consignes sont simples: « Indiquez le nom de votre premier amour, ainsi que ce que vous lui écririez si vous deviez lui envoyer un texto. Associez y une couleur qui fasse référence au sentiment éprouvé. »
 
Après avoir reçu plus de 25 000 messages sur Instagram, Rora Blue a passé au tamis ces quelques lignes parfois lourdes de « non dits », pour en faire un collage urbain.
Les propositions sélectionnées ont été imprimées sur un papier de couleur -spécifiée par l’expéditeur- puis assemblées en un panneau de plus d’un mètre sur deux, affiché à Sacramento lors du TBDfest 2015. Il est également possible d’acheter des autocollants et d’afficher les messages de frustration d’inconnus dans la rue.
 
Cette démarche, au croisement de l’art conceptuel et des médias sociaux se veut être une représentation tangible de la gangue bridant l’expression des sentiments dès lors que l’on endosse le statut d’ex. L’acquisition de ce « titre » interdit à certaines choses d’être encore dites, encore écrites. Les règles qui régissent notre société nous dictent le comportement à avoir. La peur de dévoiler sa douleur, de paraitre « pathétique », « désespéré » ou « rancunier » est la plus efficace des autocensure.
 
« Le collage révèle que beaucoup de personnes ont des choses à dire à leur premier amour, que cette personne fasse partie de leur passé, leur présent ou leur futur » écrit Rora Blue sur son site.
 
Dans une société ou de nombreux jeunes choisissent sur catalogue numérique leur conquête du soir, cette oeuvre urbaine ravive le goût amer mais brulant du premier chagrin d’amour. Dans leur maladresse, ces messages mal orthographiés, parfois rédigés en soirée et sous l’effet de l’alcool ont quelque chose de touchant.
 

Il est désormais 2 h 38 et je suis tellement bourré mais c’est dingue car tout me semble incertain sauf mon amour pour toi.”
 

Je me raserais les jambes pour toi.”

 

“On est sortis ensemble hier. Tu sentais bon.”
 

"Best friends are supposed to be off limits :(" #unsentproject

Une photo publiée par Röra (@rorablue) le

« Une amitié sincère n’est pas censée avoir de limites »

 

« J’aime l’enfer sans toi, je veux que tu sois celui qui attende au bout de l’île »

 

#unsentproject in Auburn, CA

Une photo publiée par Röra (@rorablue) le

“Tu me manques mais j’espère que le karma te ruinera bientôt.”

 

« J’espère que tu n’as pas changé »

 

“N’essaie pas de me parler… Je suis trop occupé à réussir dans la vie.”
 

« Putain de cancer. Tu me manques »

 

 

Proposez votre texte sur son blog. Trouvez ici plus de messages non envoyés.
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.