Brèves

Panneaux publicitaires : « Bienvenue au pays de la laideur et de la grande distribution triomphantes »

Article paru sur Télérama sous le titre original : « Le retour de la France moche : merci la loi Macron ! » par Luc Le Chatelier
 
Zone commerciale de Plan de Campagne. Photo - Ian HANNING:REA

Zone commerciale de Plan de Campagne. Photo – Ian HANNING:REA

 
En catimini, les décrets d’applications de la loi Macron actuellement en discussion rêvent d’une libéralisation des règles d’implantations des panneaux publicitaires dans les petites villes et villages. Bienvenue au pays de la laideur et de la grande distribution triomphantes !
 
Le diable est dans les détails… Et dans les décrets d’application. Au départ, la mesure, prévue par la loi Macron, visait à aider les communes à moderniser leurs installations sportives en vue de l’EURO 2016 en leur permettant d’implanter des panneaux publicitaires lumineux de 50 m2 (contre 12 m2 aujourd’hui) aux abords des stades. Incidemment, le texte liste les 53 stades de plus de 15 000 places concernés, alors que l’Euro ne se jouera que dans les 10 seuls stades de plus de 50 000 places… Premier couac, qui aurait pu passer inaperçu tant l’environnement actuel de ce type d’enceintes est déjà largement abimé. Mais le lobby publicitaire, qui avait le pied dans la porte de Bercy, en a profité pour proposer d’autres « aménagements » du code de l’Environnement décidément trop contraignant à ses yeux.
 
« Cachez ce paysage que je ne saurais voir ! »
 
Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.