Récits

Visite sonore dans le Paris du 18° siècle

Article paru sur le journal du CNRS sous le titre original : « Écoutez le Paris du XVIIIe siècle »
 
vlcsnap-2015-06-15-16h18m58s250
 
La musicologue Mylène Pardoen a reconstitué l’ambiance sonore du quartier du Grand Châtelet à Paris, au XVIIIe siècle. Présenté au salon de la valorisation en sciences humaines et sociales, à la Cité des sciences et de l’industrie, son projet associe historiens et spécialistes de la 3D.
Paris comme vous ne l’avez jamais entendu ! C’est l’expérience que propose la musicologue Mylène Pardoen, du laboratoire Passages XX-XXI, à travers le projet Bretez. Un nom qui n’a pas été choisi par hasard : la première reconstitution historique sonore conçue par ce collectif associant historiens, sociologues et spécialistes de la 3D1, a en effet pour décor le Paris du XVIIIe siècle cartographié par le célèbre plan Turgot-Bretez de 1739 – Turgot, prévost des marchands de Paris, en étant le commanditaire, et Bretez, l’ingénieur chargé du relevé des rues et immeubles de la capitale.
 

70 tableaux sonores


 
C’est plus précisément dans le quartier du Grand Châtelet, entre le pont au Change et le pont Notre-Dame, que la vidéo de 8 minutes 30 transporte le visiteur. « J’ai choisi ce quartier car il concentre 80 % des ambiances sonores du Paris de l’époque, raconte Mylène Pardoen. Que ce soit à travers les activités qu’on y trouve – marchands, artisans, bateliers, lavandières des bords de Seine… –, ou par la diversité des acoustiques possibles, comme l’écho qui se fait entendre sous un pont ou un passage couvert… » S’il existe déjà des vidéos sonorisées, c’est la première fois qu’une reconstitution en 3D est bâtie autour de l’ambiance sonore : les hauteurs des bâtiments comme les matériaux dans lesquels ils sont construits, torchis ou pierre, tiennent compte des sons perçus – étouffés, amplifiés… – et inversement.
 

Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
 
Suivez la visite sonore du quartier du Châtelet !
 


 
 
Et écoutez le récit de Mylène Pardoen, à l’origine du projet
 

Immersion sonore et visuelle dans le Paris du XVIIIème siècle

 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.