Brèves

Le tank de livres de l’artiste Raul Lemesoff, une arme de destruction massive

Article paru sur Mr mondialisation sous le titre original « Un tank de livres gratuits pour combattre l’ignorance »
 
A Buenos Aires, l’artiste argentin Raul Lemesoff a transformé sa vieille auto en char d’assaut littéraire qu’il a nommé – à juste titre – « Arme d’Instruction Massive » (Arma De Instrucción Masiva). Son but est on ne peut plus louable et pacifique : combattre l’ignorance et propager le savoir.

 
book-tank-01
 

Après avoir travaillé pendant plusieurs années sur son projet et aménagé comme il se doit sa Ford Falcon de 1979 (qui appartenait aux forces armées argentines), Raul Lemesoff est à présent l’heureux propriétaire d’un bibliobus hors du commun. Impossible de le manquer ! Quasiment sorti d’un film de science-fiction, son véhicule insolite aux airs de tank (anti?) militaire, muni d’une tourelle pivotante, attire tous les regards. Les passants et touristes restent sans voix.
 
Paré de ses 900 bouquins, rangés à l’intérieur et à l’extérieur du véhicule, Raul parcourt son pays en passant par les grandes villes et les campagnes plus éloignées pour y distribuer gratuitement ses livres. La surprise est donc double : les gens sont d’abord saisis par le véhicule puis ont du mal à croire que vous donniez quelque chose sans rien attendre en retour. Raul souhaite avant tout que son tank génère plus de bien-être social en tant que « structure ayant la capacité de transporter des livres, les donner, les collecter, et chambouler la tête des gens. »
 
 
Cliquez ici pour lire la suite de l’article
 
 

Weapons of Mass Instruction: A 1979 Ford Falcon Converted in a Tank Armored with 900 Free Books from Colossal on Vimeo.


 
 
1082094375
 
book-tank-04
 
book-tank-05
 
book-tank-06
 
tank-littéraire-07
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.