Portraits

Alejandro Aravena, nouveau prix Pritzker et prophète d’une architecture collaborative

55-main-POR-ARA-002
 
Bien plus jeune que la majorité des grands architectes récompensés du « prix nobel » de l’architecture (a 48 ans), Alejandro Aravena est depuis 2001 à la tête de l’agence Elemental S.A basée à Santiago de Chile. Il est le premier Chilien à recevoir la prestigieuse distinction et le quatrième architecte en provenance d’Amérique latine, après Luis Barragán en 1980, Oscar Niemeyer en 1988 et Paulo Mendes da Rocha en 2006.
 
Désigné commissaire général de la prochaine Biennale de Venise, on peut dire que 2016 est son année! C’est en 2003 que ce marginal se fait connaitre, en proposant à la ville d’Iquique, dans le désert chilien, la construction de demi-maisons. Persuadé que l’intelligence collective et spontanée des habitants est plus efficace que les plans d’urbanisme imposés, il s’inspire des phénomènes de constructions informelles des bidonvilles pour favoriser l’appropriation citoyenne des lieux. 10 ans après, les maisons éclectiques bordent les rues, agrandies, aménagées selon les goûts, peintes selon l’humeur. Elles auront coûté bien moins cher à l’accession qu’une maison entière et font désormais partie de l’identité de leurs occupants.
 

Iquique ©Elemental

Iquique
©Elemental

Iquique ©Elemental

Iquique
©Elemental

Suivant le même principe de « construction partagée », l’architecte assure en un temps record la reconstruction de la ville de Constitución, ravagée par un tsunami et un tremblement de terre. « Le défi était de faire en sorte que l’urgence n’engendre pas la médiocrité mais soit, au contraire, une opportunité pour que les reconstructions constituent un saut en avant en matière de standard », affirme Alejandro Aravena dans un entretien mené par Pablo Marín, publié le 3 octobre 2014 dans la revue chilienne Capital.
 

Constitución | Chile ©Elemental

Constitución | Chile
©Elemental

Constitución | Chile ©Elemental

Constitución | Chile
©Elemental

Pionnier moderne d’une pratique collaborative de l’architecture, Aravena s’éloigne de l’ancienne école prônant les réunions participatives avec les habitants. « La grande différence entre la consultation et la responsabilité est qu’il y a des questions qui n’appellent pas une réponse, mais une invention », dira t-il avant d’adoucir son discours en reprenant qu’en effet, « la seule attention à la réponse ne suffit pas. Il n’y a rien de pire que de répondre correctement à une question erronée ».
 
Toujours en accord avec l’intelligence des lieux, l’architecte s’attaque souvent aux inepties en vogue en terme d’architecture. Loin de penser que pour paraitre contemporain, un bâtiment doit nécessairement ressembler à une verrière géante et se changer en serre étouffante sous les latitudes chiliennes, il conçoit le Centre d’Innovation UC à l’opposé de ces normes esthétiques. La façade cubique et opaque offre au bâtiment une grande valeur énergétique. La masse du bâtiment est positionnée de manière à empêcher le rayonnement direct du soleil et à offrir une ventilation naturelle au travers des larges ouvertures. Conçue comme une infrastructure plutôt qu’une architecture, cette structure minimaliste-monolithique possède un revêtement en béton brut afin de préserver le centre d’innovation d’une « obsolescence fonctionnelle et stylistique ».
 

Centre d'innovation UC Santiago|Chile

Centre d’innovation UC Santiago|Chile

Centre d'innovation UC Santiago|Chile

Centre d’innovation UC Santiago|Chile

En travaillant sur l’économie de matériaux, de frais, de temps et d’énergie, l’agence Elemental porte bien son nom; elle traite l’élémentaire.
 

Mirador Jalisco | Mexico

Mirador Jalisco | Mexico

Mirador Jalisco | Mexico

Mirador Jalisco | Mexico

Tours siamoises du cam­pus San Joa­quín  San­tia­go| Chi­le

Tours siamoises du cam­pus San Joa­quín San­tia­go| Chi­le

Tours siamoises du cam­pus San Joa­quín  San­tia­go| Chi­le

Tours siamoises du cam­pus San Joa­quín San­tia­go| Chi­le

Cam­pus Casa Cen­tral, Uni­ver­si­dad Católi­ca de Chile  San­ti­a­go | Chile

Cam­pus Casa Cen­tral, Uni­ver­si­dad Católi­ca de Chile San­ti­a­go | Chile

Cam­pus Casa Cen­tral, Uni­ver­si­dad Católi­ca de Chile, façade 2  San­ti­a­go | Chile

Cam­pus Casa Cen­tral, Uni­ver­si­dad Católi­ca de Chile, façade 2 San­ti­a­go | Chile


 

 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.