Brèves

#So 2015, les nouvelles technologies et les innovations urbaines de l’année

2015 est probablement l’année des nouvelles technologies urbaines, mais c’est sans compter sur les innovations sociales, culturelles et agricoles. Petit tour d’horizon de ces inventions géniales !
 

Des arbres éclairants


 
Arbres-phosphorescents
 
Les scientifiques de Cambridge se sont penchés sur le phénomène de luminosité organique en transférant des informations de bioluminescence de certains organismes vivants à d’autres espèces. Ainsi, en intégrant des circuits génétiques issus de lucioles dans le génome de certains arbres, il serait possible de les rendre luminescent. Bien que la quantité de lumière produite soit trop faible pour éclairer une rue, les recherches se poursuivent afin de booster la production d’enzymes de stockage de la lumière chez les lucioles. Des perspectives qui ouvrent à un nouvel imaginaire.
Et si demain la ville n’était plus éclairée que par des végétaux phosphorescents?

 

Une ferme en circuit fermé


 
UFU-660x495
 
L’Urban Farm Unit (UFU), est probablement l’unité de production alimentaire du futur. Imaginée par le designer Damien Chivialle, cette « ferme » se compose d’un container rempli d’eau surmonté d’une serre. Transportable, ce module fonctionne de façon autonome. En effet, en reposant sur le principe de l’aquaponie, une technique unissant l’hydroponie à l’aquaculture, ce système assure la mise en place d’une symbiose entre poissons et plantes. Les déjections de poissons servent d’engrais aux végétaux tandis que ces derniers épurent l’eau de l’aquarium.
Ainsi, il est possible de cultiver des légumes et d’élever des poissons, le tout en occupant l’équivalent d’une place de parking.

 

Le mobilier urbain, ce nouveau conteur


 
banc_public_dsc3317
 
Depuis le 5 octobre 2015, il est possible de télécharger l’application parisienne « Sur les bancs ». Ainsi, en s’asseyant sur les nombreux banc, équipés de code QR, disséminés dans les parcs Monceau, Montsouris, des Buttes-Chaumont et du Luxembourg, il est possible d’écouter une histoire. Ces textes lus et imaginés par des auteurs français, offrent la possibilité de s’évader, les yeux perdus dans la douceur verdoyante des lieux.
 

Un parking consacré aux vélos japonais


 
Pictures in the News | Dec. 3, 2013
 
A Tokyo, un parking automatisé est capable de contenir 204 vélos et de les ranger en 13 secondes. Le parking « Eco Cycle », développé par l’entreprise japonaise Giken Seisakusho Co, parvient ainsi à désengorger les rues et les trottoirs de la ville, où le vélo tient une place plus importante que le piéton.
 

Les boites à livre urbaines


 
boite-a-livre-bibliotheque-metz
 
Dans le cadre de sa politique culturelle et associative, la ville de Metz a développé un concept simple reposant sur la notion de partage. Face la montée des « semeurs de livres », la mairie a décidé d’encadrer le phénomène en disposant dans l’espace urbain des « biblio-boxes ». Ainsi les livres, déposés le plus généralement sur un banc, ne sont plus exposés aux intempéries.
 

Habiter les éoliennes


 
Capture d’écran 2016-01-07 à 15.06.19
 
Le ville de Rotterdam étudie le projet fou de « roue à vent » dessiné par l’architecte Duzan Doepel. Dotée de 72 appartements, d’un hôtel de 160 chambres et de boutiques, cette turbine éolienne repose sur la technologie Ewicon (Electrostatic Wind Energy Converter). Sans rotor ni pièces mécaniques en mouvement, cette structure innovante permet de produire de l’électricité sans bruit et de résoudre ainsi le principal problème des éoliennes.
 

Des briques de nourriture


 
unicef-brique
 
Imaginée par l’agence Psychic Factory, l’ « UNICEF Brick » ressemble à un module Légo. Capable de contenir et de séparer hermétiquement les aliments et l’eau, elle propose de plus un assemblage facile avec ses semblables. Ces briques proposent un emballage intelligent aux ressources alimentaires distribuées dans les pays les plus démunis. Une fois vidées de leur contenu et remplies de terre, elles peuvent participer à l’édification de murs.
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.