Brèves

#Regards sur la ville : le livre et le docu de la semaine

© Martin TRYSTRAM.

© Martin TRYSTRAM.

 

De lignes en lignes, l’art discret du croquis de métro


 

Le site internet intitulé « De lignes en ligne » proposait de regrouper les croquis des dessinateurs du quotidien. Le métro, espace le plus propice à dessiner un visage, à capter une expression, à être témoin d’une situation, était leur terrain de prédilection. Il en résulte aujourd’hui une véritable peinture sociale, un livre de 336 pages, qui vous emporte dans une plongée souterraine avec un crayon.
 
« Le métro, tube ou subway, est indissociable du paysage urbain des capitales et métropoles, du cadre de vie des citadins, de l’imaginaire de tout un chacun.
 

Dédales de tunnels, couloirs, escaliers souterrains, rames de wagons, où se croisent et s’entrechoquent travailleurs en migration pendulaire comme visiteurs en transit, le temps -suspendu- d’un voyage… Autant d’espaces qui procurent à bien des dessinateurs -amateurs et de métier- l’occasion privilégiée de sortir carnets, crayons, voire peinture. En observateurs invisibles, ils croquent décors, scènes ordinaires ou poétiques, passagers dans leur bulle, saisis au vol dans leur diversité, leur bigarrure, modèles repérés au hasard des trajets, authentique concentré du spectre sociologique des grandes villes.
 

Nicolas BARBERON noircit ainsi des pages dans les entrailles de Paris depuis l’âge de 20 ans. En 2008, il rencontre Annaïg PLASSARD au sein de la maison d’édition où il officie. Ensemble, ils créent en 2009 De Lignes en Ligne : un site internet participatif réunissant des « croqueurs » français et étrangers, soit quelque 150 artistes -pour certains de renom-, illustrateurs, auteurs de BD ou de films d’animation, enseignants en arts graphiques, étudiants en école d’art, œuvrant chacun pour son plaisir dans les métros du monde entier ».
 

Cliquez ici pour lire la suite de la critique publiée sur le blog de la librairie Le Monte-en-l’air
 
1540-1
 
 

Manille et les habitants du chemin de fer


 
Un documentaire de 13 minutes aux Philippines, où la voie ferrée est devenue le support de l’urbanité. Diffusé sur Arte.
 

 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.