Brèves

Une nouvelle porte pour le port de Copenhague, coiffée d’une passerelle piétonne de 65m de haut

© Holl Architects

© Holl Architects

L’agence de Steven Holl a été retenue par la mairie de Copenhague pour édifier le nouveau symbole de la ville. Si vous ne connaissez pas cet architecte, dont la majorité des projets phares se trouvent aux Etats Unis, peut être aurez vous déjà entendu parler de la Cité de l’océan et du Surf de Biarritz, dont il est le démiurge. Désigné en 2011 par le TIME comme étant le plus grand architecte de l’année, Steven Holl jouit d’une réputation internationale. Le prestigieux journal écrira de lui : « Steven Holl voit les choses comme si elles étaient faites d’espace et de lumière. Tout comme les Maures avaient la capacité de composer avec l’eau des jardins luxuriants dans les paysages désertiques, Holl, qui a grandi dans le Pacifique Nord-Ouest nuageux, conçoit des bâtiments qui chérissent et supervisent chaque rayon de soleil. »
 

La Cité de l'océan et du Surf de Biarritz

La Cité de l’océan et du Surf de Biarritz

A Copenhague, le projet de l’architecte comporte deux tours de 25 et 23 étages à l’entrée du port. Animée par la même dynamique qui a poussé le port de Marseille à faire appel à Zaha Hadid pour concevoir sa tour totem, la ville de Copenhague désirait symboliser l’entrée de son port par des pilastres visibles de loin. L’originalité du projet réside dans la liaison de ces deux tours. Une passerelle piétonne, située à 65m d’altitude pour assurer le passage des paquebots, devrait permettre de traverser la darse d’entrée du port, par le biais des tours. En raison des contraintes géographiques, le pont ne possède pas un tablier droit et prend la forme d’un coude qui se plie au milieu exacte du chenal portuaire. Totalement vitrée, aménagée de bancs et de pistes cyclables, cette passerelle offrirait un panorama imprenable sur le grand large d’une part, et sur la ville d’autre part. Imaginez un peu voir un paquebot ou un porte-conteneurs de 50m de haut passer sous vos pieds. Incroyable non?
 

© Holl Architects

© Holl Architects

© Holl Architects

© Holl Architects

Le projet prévoit de diversifier les usages du port. Deux hôtels, des bureaux, ainsi que des cafés et galeries marchandes en rez-de-chaussée sont prévus. Au total, ce projet propose 180 000 m² d’espaces à aménager. Les tours seront habillées d’un paroi de verre et doublées d’un voile photovoltaïques destiné à capter l’énergie solaire. Le soir venu, la tour Langenlinie s’illuminera d’orange tandis que sa jumelle, la tour Marmormolen, se parera de jaune. La paroi inférieure de la passerelle, conçue en aluminium, se reflètera comme un éclair dans la noirceur de l’eau.
 

© Holl Architects

© Holl Architects

Bien que Holl Architects ait remporté ce concours à l’unanimité en octobre 2008 et que ce concept ait été honoré par un prix d’architecture progressiste en 2010, les travaux ne devraient être lancés qu’en 2016. On a hâte en tout cas, de pouvoir observer cette étendue portuaire -un paysage industriel qu’on adore- comme un albatros !
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.