Brèves

Le projet participatif « MakerCities » exploite la puissance en ligne de la foule

Blogpost1
 

Article publié dans Le Monde Afrique par Laure Belot sous le titre original : « Les enfants d’Ushahidi (10/10) : imaginer la ville du futur, partout dans le monde »

 
 

Comment la ville et notre façon d’y vivre vont-elles évoluer au XXIe siècle ? C’est en cherchant des réponses qu’est né en 2014, dans la baie de San Francisco, le projet participatif MakerCities.
 
« Partout dans le monde surgissent des initiatives citoyennes, explique le californien Jason Lester, chercheur à l’Institut du futur. Une génération de “makers”, de gens qui imaginent des solutions pour mieux vivre ensemble : ils créent de nouveaux services, concoivent des applications pour mettre en lien les habitants… Nous cherchions à prendre le pouls de cette créativité-là. » Une telle quête, dans ce lieu de recherche, n’a rien de surprenant.
 
Temple californien de la prospective, l’Institut du futur a été cofondé en 1967 par Paul Baran, pionnier du numérique dont les travaux ont inspiré Arpanet, l’ancêtre d’Internet. « L’Institut a été fondé pour penser en dehors des cases, à un moment de liberté où se dessinaient différents possibles. On sent bien actuellement un esprit similaire autour des makers », reconnaît Jason Texter.
 
Pour lire la suite de l’article: Cliquez ici
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.