Portfolios

KNKY, le street artiste polynésien trop peu connu

8443699-13258480
 

On l’avoue, on ne l’a découvert que parce que l’artiste organise une exposition à Tahiti en ce moment. Et à défaut de ne pouvoir vous y rendre, permettez nous de vous en faire un bref portrait.
 

Résident depuis quinze ans en polynésie, KNKY est né en Nouvelle-Calédonie en 1972, d’où son blaz « kanaky » en référence au nom donné à l’île par les indépendantistes dans les années 1970. Mais attention, l’artiste accumule les surnoms, enchaîne « Josh », « Ratboy », « Van Nenn », « Surfer », « KANAKY » ou « Slumdog » et change régulièrement d’identité sur les réseaux sociaux afin d’être toujours en mouvement.
 

Philippe, de son vrai nom, est un fan inconditionnel de street art, d’art contemporain et de surf. Sa technique est un savant mélange entre peinture, collages, stickers, pochoirs, sérigraphies et bombes aérosols. A sa manière il réinterprète les classiques inhérents à ses origines en les associant avec des oeuvres incarnant la modernité. De Paul Gauguin à Jeff Koons, en passant par les icônes mélanésiennes, KNKY construit des oeuvres basées sur la récupération et le recyclage de matériaux.
 

Imprimeur de métier depuis déjà 30 ans, l’artiste croise les univers graphiques, matériels mais aussi professionnels. Il recycle les encres, les papiers, le matériel de stickers qu’il imprime grâce à son entreprise tahitienne. D’un côté, il répond aux commandes des touristes qui attendent souvent de lui des impressions « clichées », de l’autre, une fois la boutique fermée, il laisse libre court à la création artistique et donne une seconde vie à ses rebuts.
 

Il s’empare alors des rues sur lesquelles il colle ses fresques ou bien graff directement. Son Silver Surfer, est l’une de ses pièce phare. Grâce à lui, il a exposé à Biarritz, Tokyo et San Diego. Il n’y a plus qu’a espérer que sa popularité se développe en France !
 
8443699-13258944
 
8443699-13258938
 
8443699-13258939
 

© Christophe Cozette

 
Tiki-Picasso-BD

 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.