Brèves

A Bagnols, des jeunes se « connectent » par le graff au thème du vivre ensemble et de la citoyenneté

© Thierry Allard:Objectif Garg

© Thierry Allard:Objectif Garg

C’est à Bagnols, en Languedoc-Roussillon, que de nombreux jeunes issus de la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ), du Secteur ados de l’Agglo du Gard Rhodanien, du chantier éducatif de Présence 30 et du Service Municipal de la Jeunesse (SMJ) se réunissent autour du concours « Connexion Graff ».
 

Depuis la semaine dernière et jusqu’au mois de décembre, les ateliers ont vocation à produire de nombreuses oeuvres. Celle qui remportera le concours servira de logo au conseil citoyen, créé dans le cadre de la politique de la ville. Mais toutes seront exposées en introduction de l’exposition des deux célèbres graffeurs Pirate et Reso qui s’ouvrira en janvier.
 

Et la semaine dernière, c’était l’association de Hip-Hop Da Storn et les fameux street artistes L’Instecte et Maye qui encadraient le groupe d’adolescents pour réaliser une fresque sur le thème « du vivre ensemble et de la citoyenneté ». Un engagement qui s’inscrit dans la longue tradition de « l’investissement solidaire » entre ces stars de la bombe et la ville. Rappelez vous, il y a plus de deux ans, les murs de la Maison des alternatives solidaires avaient été recouverts par les graffeurs à l’occasion du festival Art 2 Rue.
 

C’est donc dans l’enceinte de l’école Jules Ferry que les apprentis graffeurs ont réalisé une fresque autour de la célèbre citation de Nelson Mandela: « Je ne perds jamais, soit je gagne, soit j’apprend ». Les mots « unity » et « resist », très présents dans le discours de ces jeunes, parsèment également le tableau.
 

Au delà de l’aspect artistique, cette initiative donne conscience à ces jeunes qu’il existe des espaces dans lesquels ils ont la parole et des moyens d’expression alter dont ils peuvent se saisir.
 

Fresque de Pirate à la médiathèque de Bagnols sur Ceze 

Fresque de Pirate à la médiathèque de Bagnols sur Ceze 


 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.