Portfolios

« ARCHISUTRA, make love not architecture » par Federico Babina

Après Archiportraits et Archibet, l’alphabet des architectes, c’est au Kama Sutra que s’attaque Federico Babina. S’inspirant du Flagrant Delit de Madelon Vriesendorp, une représentation post-coïtale de L’Empire State Building et du Chrysler Building, le graphiste s’est lancé dans la réalisation d’une série de bâtiments adoptant des positions faisant référence au guide Indien Hindu de l’amour et du sexe.
 

Flagrant Delit de Madelon Vriesendorp

Flagrant Delit de Madelon Vriesendorp

A travers ces illustrations, Babina met en lumière la symbolique sexuelle inhérente à de nombreux projets architecturaux célèbres. Il site alors l’architecte Bernard Tschumi : « L’architecture est l’acte érotique ultime » et affirme représenter la transgression et la vie cachée derrière l’architecture.
 

Pour voir l’oeuvre intégrale de Federico Babina : Cliquez ici
 
Archisutra_Federico-Babina_dezeen_2
 
Archisutra_Federico-Babina_dezeen_1
 
Archisutra_Federico-Babina_dezeen_sqa
 
Archisutra_Federico-Babina_dezeen_5
 
Archisutra_Federico-Babina_dezeen_6
 
Archisutra_Federico-Babina_dezeen_4-e1446120622245

 
 

Pour en savoir plus sur Fédérico Babina et découvrir toutes ses oeuvres, allez faire un tour sur son site !
 
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.