Brèves

#Regards sur la ville, le livre de la semaine: « Le Petit Paris »

deuxdegres_Petit-Paris_livre_edition_bookdesign_Martin-Lavielle_04_WEB_4
 

Le petit Paris, tentative probablement inutile de renouveler l’urbanisme contemporain, voila le titre du livre qui démonte le projet du Grand Paris et qui se voit décerner Le grand prix du livre d’architecture cette année!
 

Ce projet est né de l’effervescente fraîcheur intellectuelle de trois jeunes actifs:
Florian Rodriguez, politologue, spécialisé en évaluation des politiques publiques et en étude des mobilisations territoriales, Mathieu Zimmer, géographe et Martin Lavielle, graphiste.
Les deux premiers, diplômés de l’Institut d’aménagement de tourisme et d’urbanisme à l’université de Bordeaux-Montaigne décident, après leurs études, de monter un blog d’urbanisme décalé et provocateur intitulé Deux degrés. De fil en aiguille, l’idée d’un bouquin émerge.
 

© Deux degrés

© Deux degrés

Et quelle fut leur surprise lorsque Le grand prix du livre d’architecture de Briey Grande Région (Allemagne, Belgique, Luxembourg, France) leur fut décerné. Remis tous les deux ans depuis 1995, il est l’un des deux prix récompensant les écrits d’architectes francophone et bénéficie, depuis 2015, d’un partenariat officiel avec le Luxembourg Center For Architecture et Archiduc, revue d’architecture du Grand-Duché de Luxembourg.
 

Dernièrement, c’est l’attachant architecte Nicolas Soulier qui fut récompensé pour son ouvrage Reconquérir les rues. Un livre qui capte les petits riens de la vie sociale informelle de la rue et attire l’attention du lecteur sur la valeur de ces espaces-temps de décompression situés à l’interface du domaine publique et de la propriété privée riveraine.
 

Cette année, la gloire est attribuée à un livre décalé et subversif, réprouvant le projet du Grand Paris.
« Il faut savoir que chaque année 200 000 personnes quittent l’Île de France. Alors, pourquoi agrandir une ville que les gens fuient en masse ? Ensuite, on s’est jeté totalement dans la blague et plutôt qu’un Grand Paris, on a proposé un Petit Paris. Notre idée était d’inverser le regard » confient les auteurs au journal Le républicain Lorrain.
 

Les deux auteurs, qui ont rédigé ce livre sans prétention, espèrent que les lecteurs en ressortiront fortifiés d’un regard critique sur le conformisme bien-pensant des projets d’aménagement contemporains. A contre courant de la pensée dominante, ils se demandent comment envisager l’urbanisme sans avoir recours aux éternels éco-quartiers par exemple.
 

De quoi se délecter !
 
deuxdegres_Petit-Paris_livre_edition_bookdesign_Martin-Lavielle_13_WEB
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.