Brèves

Space invaders envahit la capitale mondiale de la mosaïque en Italie !

Street-Art-Invader-in-Ravenna-2
 

Vous connaissez surement le street artiste Invader, celui qui ponctue nos rues de petits aliens en mosaïques inspirés du célèbre jeu vidéo du même nom. Ce dernier vient tout juste de réaliser une nouvelle série de créations dans la capitale mondiale de la mosaïque, Ravenna en Italie. Une occasion pour nous de vous présenter d’autres de ses projets et de sortir exceptionnellement, du cadre exclusif de la ville pour vous emmener à la rencontre d’une oeuvre aux divers supports.
 

La conquête des terres

 

Puisque son art est illégal, Invader conserve son identité secrète. Cependant, lors d’une interview, cet artiste français de 43 ans, diplômé de la prestigieuse Ecole des Beaux Arts et passionné de jeux vidéos déclare:
« Ma mission, c’est d’envahir le monde de mes motifs. C’est le jeu le plus addictif auquel je n’ai jamais joué ».
 

C’est d’abord aux rues de sa ville natale, Paris, que Invader se frotte. Puis c’est au tour de Londres, New York, Los Angeles, Sao Paulo, Bangkok, Tokyo… de se parer de petits monstres multicolores. Sur le site internet de l’artiste, une carte interactive vous emmènera sur ses traces à travers le monde. Certains de ses voyages lui ont tout de même couté de brefs passages en cellule pour vandalisme sur la voie publique. Un classique !
 

La conquête des mers

 

Quand Invaders découvre l’incroyable travail de Jason de Caires, celui-ci le contacte aussi tôt, lui confiant avoir déjà songé envahir les fonds marins. Une collaboration s’engage alors et 3 space invaders sont installés au fond de la baie de Cancun !
 
ccu_2_b
 

La conquête de l’espace

 

En 2012, l’artiste avait envoyé une de ses mosaïques attachée à un ballon météorologique à plus de 40 Km du sol. Trois ans plus tard, une de ses oeuvres embarque pour l’espace à bord du module Colombus de l’ISS (Station Spatiale Internationale) faisant de lui le premier artiste à exporter son art hors des limites de notre planète.
 
space-invader-un-street-artiste-a-la-conquete-de-l-espace,M205025
 

Le street art s’observe aussi en musée

 

Depuis les années 2000, Invader expose en galleries comme chez Magda Danysz à Paris, au MAMA de Rotterdam ou au Musée d’art contemporain de Los Angeles. Pour adapter son art à son environnement, l’artiste a changé de procédé et élaboré des tableaux à base de Rubik’s Cube assemblés sur plaques de bois.
 

Portrait de l'anarchiste Florence Rey

Portrait de l’anarchiste Florence Rey


 

Quand Space Invaders s’introduit chez vous

 

Le 12 juin 2011, profitant du retentissement de l’exposition parisienne « 1000 », les space invaders colonisent le journal d’information Libération en avalant tous les « a » qu’il y trouvent et en s’introduisant dans de nombreux foyers de France.
 
_MG_8286_jQskaMN
 

A croire que les rues sont devenues trop étroites pour l’artiste !
 

Ci dessous, ces oeuvres à Ravenna.
 
Street-Art-Invader-in-Ravenna-5
 

Street-Art-Invader-in-Ravenna-6
 
 
 

Commenter l’article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Je déclare avoir pris connaissance et avoir approuvé la Charte de modération et j'accepte que ma réaction soit publiée sur le site Lumières de la Ville.